Juste la fin du monde sur Netflix aux États-Unis

Marion Cotillard et Vincent Cassel dans Juste la fin du... (Photo Shayne Laverdière, fournie par Les films séville)

Agrandir

Marion Cotillard et Vincent Cassel dans Juste la fin du monde

Photo Shayne Laverdière, fournie par Les films séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Cela n'était certainement pas le scénario que Xavier Dolan avait envisagé pour la carrière américaine du film lauréat du Grand Prix du Festival de Cannes l'an dernier (et récent récipiendaire de l'Iris du meilleur film au Gala Québec Cinéma).

N'ayant pas trouvé preneur auprès des distributeurs américains, Juste la fin du monde a finalement été vendu au diffuseur en ligne Netflix. Qui ajoutera le titre à son catalogue le 30 juin (sur sa plateforme américaine seulement).

«C'est une déception, a déclaré le cinéaste. Je suis reconnaissant à Netflix, qui a montré un intérêt, mais il y a une amertume envers les autres distributeurs. Le destin de ce film aux États-Unis est vraiment étrange. J'ai du mal à m'expliquer ce rejet de la part des Américains, sinon qu'il vient du très fort et très cruel jugement que le film a subi de la part de la presse anglo-saxonne lors de sa présentation à Cannes l'an dernier. C'est le seul marché où ça s'est passé comme ça!»




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer