1984: À nos amours de Maurice Pialat

Sandrine Bonnaire dans le film À nos amours.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Sandrine Bonnaire dans le film À nos amours.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Dans le cadre d'une rétrospective intitulée Pialat et le Québec, qui se poursuit jusqu'au 18 mars, la Cinémathèque québécoise propose dimanche À nos amours.

Cet excellent film a révélé Sandrine Bonnaire, une adolescente recrutée à l'époque à la suite d'un «casting sauvage». La novice tient ici son bout face au «monstre» Pialat, aussi acteur dans ce film.

Dès le premier plan, montrant la jeune Suzanne face à la mer alors que se fait entendre un air de Purcell chanté par Klaus Nomi, on sait que nous aurons droit à un film grave, beau, émouvant.

La séance prévue dimanche sera présentée par le cinéaste Philippe Lesage, qui a eu l'idée de cet événement.

Dimanche 1er février, 19h30, à la Cinémathèque québécoise. Reprise: 6 février, 16h.




la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer