1980: The Elephant Man de David Lynch

Trois ans après Eraserhead, David Lynch a marqué un grand coup en... (Photo photothèque La Presse)

Agrandir

Photo photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois ans après Eraserhead, David Lynch a marqué un grand coup en portant à l'écran une libre adaptation du récit que le docteur Frederick Treves a rédigé à propos de son patient John Merrick, surnommé «L'homme éléphant».

Ce dernier, dont le corps est marqué de nombreuses difformités, est devenu une bête de foire à Londres à la fin du XIXe siècle. Tourné en noir et blanc, The Elephant Man a décroché pas moins de huit nominations aux Oscars, dont plusieurs dans les catégories de pointe. John Hurt, qui a dû subir de longues séances de maquillage chaque jour de tournage, offre une composition saisissante dans ce drame d'horreur dont les autres têtes d'affiche sont Anthony Hopkins, Anne Bancroft et John Gielgud.

- Marc-André Lussier

Cette nuit 1h30 à Radio-Canada en version française (L'homme éléphant)

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer