Deux films québécois de plus à Berlin

La maison du hérisson d'Eva Cvijanovic... (CAPTURE D'ÉCRAN)

Agrandir

La maison du hérisson d'Eva Cvijanovic

CAPTURE D'ÉCRAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux autres films québécois s'ajoutent à la programmation de la 67Berlinale, qui aura lieu du 9 au 19 février.

Le court métrage The Crying Conch (Le cri du lambi) de Vincent Toi sera en compétition dans la section Berlinale Shorts. Il y est question de François Mackandal, célèbre esclave haïtien.

Par ailleurs, l'ONF présentera le court métrage d'animation La maison du hérisson dans la section Generation KPlus.

Ce film d'Eva Cvijanovic se veut un conte universel rappelant que l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin.

Ces films s'ajoutent à Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie et au documentaire Combat au bout de la nuit de Sylvain L'Espérance.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer