À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Neuf ans et déjà dans la course à l'Oscar de la meilleure actrice

      Quvenzhané Wallis... (Photo: AFP)

      Agrandir

      Quvenzhané Wallis

      Photo: AFP

      Partager

      Michael Thurston
      Agence France-Presse
      Los Angeles

      Alors âgée de six ans, elle crève l'écran, gonflée d'un charisme naturel et capable de lancer un cri à déchirer l'âme dans Beasts of the Southern Wild, un film américain indépendant qui l'a hissée au rang des quatre autres femmes nommées pour l'Oscar de la meilleure actrice.

      Mais ce long métrage, le seul achevé à son actif, suffira-t-il à Quvenzhané (prononcer «Quou-ven-ja-né») Wallis, afro-américaine aujourd'hui âgée de 9 ans, pour remporter la prestigieuse statuette hollywoodienne?

      Non seulement elle est la plus jeune de l'histoire à prétendre au titre (du côté des premiers rôles féminins), mais, hasard des nominations cette année, elle figure aux côtés d'Emmanuelle Riva, doyenne des actrices nommées dans cette catégorie, qui fêtera ses 86 ans le jour de la cérémonie des Oscars, le 24 février.

      Le fossé est donc extrême pour le jury, entre récompenser une très jeune actrice jusque-là inexpérimentée ou couronner une vie dans le cinéma le plus pointu. Les trois autres personnalités nommées sont bien plus conformes au «prototype» d'Hollywood: Jessica Chastain, Naomi Watts et Jennifer Lawrence.

      Si elle n'a pas «tout d'une grande», Quvenzhané, alias Hushpuppy dans le film qui l'a révélée l'année dernière, peut en revanche symboliser le rêve américain. Actrice non professionnelle, elle a passé son enfance en Louisiane, dans le sud des Etats-Unis, où elle est née le 28 août 2003 d'une mère institutrice et d'un père chauffeur routier.

      C'est dans cet État traumatisé par l'ouragan Katrina en 2005 que se passe, et où a été tourné, le film à petit budget de Benh Zeitlin.

      Dans un paysage dévasté, sous les eaux, une communauté déjà fragilisée vivant dans le bayou, près de La Nouvelle-Orléans, tente de survivre. Jeune fille sauvage et intrépide, Hushpuppy doit se débrouiller seule. Son père, alcoolique, souffre d'une santé vacillante mais l'élève à la dure, tandis qu'elle est à la recherche désespérée de sa mère disparue.

      Un deuxième long métrage avec Brad Pitt

      Dans ce paysage, Quvenzhané Wallis surgit naturellement. Elle est ainsi apparue comme une évidence pour le rôle, selon le réalisateur, et ce alors même qu'elle a dû mentir sur son âge pour passer l'audition. «C'était très clair... on ne rencontre pas souvent des enfants de six ans de cette qualité», a remarqué Benh Zeitlin. L'enfant avait en réalité cinq ans au moment de se présenter à l'audition, qui était ouverte aux 6-9 ans.

      «Ma mère m'a dit que je ne pouvais pas y aller parce que j'avais que cinq ans, mais on y est simplement allé et on a fait comme si on n'avait rien fait de mal», a raconté la jeune fille. «Le personnage de Hushpuppy, elle fait ce qui est bien et elle n'a pas peur, et c'est ce que j'ai fait à l'audition».

      Face à 4000 concurrentes, elle décroche le rôle.

      Et grâce à sa performance toute en attitude et peu en mots, le film a été remarqué au festival de Sundance en 2012, où Benh Zeitlin a remporté le Grand prix du jury, avant de gagner la Caméra d'or au festival de Cannes la même année.

      Quvenzhané Wallis s'est depuis lancée dans un deuxième long métrage, Twelve Years a Slave, aux côtés de Brad Pitt, Chiwetel Ejiofor et Michael Fassbender, tourné aussi à La Nouvelle-Orléans.

      Avant elle, la plus jeune nommée, Keisha Castle-Hugues, avait 13 ans lorsqu'elle figurait comme prétendante en 2003. C'est ensuite Jennifer Lawrence, qui espère emporter cette année le trophée, qui était en lice en 2010, à 20 ans, pour Winter's Bone.

      Être nommé ou obtenir l'Oscar très jeune n'est pas forcément gage de longue carrière, comme le montre le cas de Justin Henry, un garçon nommé à huit ans pour son rôle dans Kramer contre Kramer (1979), avec Dustin Hoffman et Meryl Streep.

      Pour ce qui est de Quvenzhané Wallis, l'exploit serait d'autant plus remarquable qu'une seule Noire, jusque-là, a remporté l'Oscar de la meilleure actrice. C'était Halle Berry, en 2002.

      Les Bêtes du sud sauvage

      Cote La Presse

      Les expériences d'une fillette de six ans qui, depuis le départ de sa mère, vit seule avec son père alcoolique et malade du coeur dans une baraque...
      Fiche du film
      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer