Lucy décroche la tête du box-office

Scarlett Johansson dans une scène de Lucy.... (PHOTO AP/UNIVERSAL PICTURES)

Agrandir

Scarlett Johansson dans une scène de Lucy.

PHOTO AP/UNIVERSAL PICTURES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Le dernier film de Luc Besson, Lucy, avec la pulpeuse Scarlett Johansson, a décroché dès son premier week-end en salles la tête du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par Exhibitor Relations.

Nous n'utilisons qu'une infime partie de notre cerveau. Qu'arriverait-il si nous y avions entièrement accès? C'est la question explorée dans le visuellement délirant Lucy.

Incarnée par l'Américaine Scarlett Johansson, le film du réalisateur de Nikita et du The 5th Element récolte quelque 44 millions de dollars pour son premier week-end d'exploitation.

Il dépasse ainsi une autre nouveauté, Hercules, péplum de Brett Ratner sur le demi-dieu, qui récolte 29 millions de dollars.

Dawn of the Planet of the Apes tombe du coup à la troisième place, après avoir dominé le box-office nord-américain, engrangeant encore 16,4 millions de dollars, soit plus de 172 millions en trois semaines sur les écrans.

Il est suivi de The Purge: Anarchy, suite du film sorti en 2013 dont il poursuit le concept initial: dans un futur proche, pour garder des taux de criminalité et de chômage bas, le gouvernement instaure une «purge» annuelle - douze heures pendant lesquelles tous les crimes sont permis et aucune assistance n'est fournie. Il amasse 9,9 millions (51,3 en deux semaines).

Cinquième, le film d'animation des studios Disney Planes: Fire & Rescue gagne 9,3 millions de dollars (35,1 en deux semaines), suivi par Sex Tape, où Cameron Diaz et Jason Segel incarnent un couple en perte de vitesse, qui s'adjuge presque 6 millions de dollars de recettes (26,9 en deux semaines).

Transformers: Age of Extinction poursuit sa dégringolade et tombe à la septième position avec 4,6 millions et un total de quelque 236,4 millions en cinq semaines.

Arrive ensuite une nouveauté, And So It Goes, avec Michael Douglas et Diane Keaton, sur un vieil agent immobilier égocentrique qui voit sa vie tourneboulée avec l'irruption de sa petite-fille dont il ne soupçonnait pas l'existence. Le film récolte 4,6 millions pour son premier week-end.

Neuvième, Tammy, où la comédienne Melissa McCarthy joue une chômeuse partant en «road trip» avec sa grand-mère alcoolique incarnée par Susan Sarandon, grappille encore 3,4 millions (78,1 millions en quatre semaines).

Enfin, une autre nouveauté, A Most Wanted Man, avec l'acteur récemment décédé Philip Seymour Hoffman, ferme la marche et gagne 2,7 millions de dollars.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer