À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    En DVD

    L' Enfant d'en haut

    L' Enfant d'en haut

    Résumé

    Simon, douze ans, vit dans un HLM avec sa soeur Louise, jeune femme irresponsable qui disparaît et réapparaît au gré de ses amours passagères. Pour pallier leur manque de ressources, le garçon fait le recel d'articles de sport qu'il vole aux riches touristes fréquentant la station de ski surplombant la ville industrielle où ils habitent. Livré à lui-même, Simon s'invente là-haut une vie de garçon bien né et parvient même à doubler la cadence avec la complicité d'un aide-cuisinier anglais. Mais leur commerce illicite prend fin abruptement lorsqu'il est découvert par le patron du restaurant de la station. Heureusement, après quelques revers, Louise se ressaisit et trouve un modeste boulot de femme de ménage. Mais Simon, qui recherche son affection, a déjà commencé à dévaler la mauvaise pente.

    Cote La Presse

    3.5/5

    Votre cote 7 votes

    2.6/5

    Fermer X

    Bande-annonce de L' Enfant d'en haut

    Vous avez vu le film?
    Faites-nous part de vos commentaires

    COTEZ CE FILM

    Légende

    • 5 etoile - exceptionnel
    • 4 etoile - Très bon
    • 3 etoile - Bon
    • 2 etoile - Passable
    • 1 etoile - À éviter

    DÉTAILS

    Date de sortie : 2012-11-16

    Classement : Général

    Pays : France

    Distributeur : Axia Films

    Date de sortie en DVD : 2013-03-19

    Genre : Drame

    Durée : 97 min.

    Année : 2011

    Site officiel

    GÉNÉRIQUE

    Réalisation : Ursula Meier

    Montage : Nelly Quettier

    Scénario : Antoine Jaccoud,Ursula Meier,Gilles Taurand

    Photographie : Agnès Godard

    Musique : John Parish

    ACTEURS

    Jean-François StéveninMartin CompstonGillian AndersonKacey Mottet KleinLéa Seydoux

    Critique

    L'enfant d'en haut : le petit voleur

    Catherine 
    Catherine Schlager

    Le lieu revêt une importance capitale dans le cinéma de la réalisatrice franco-suisse Ursula Meier. Dans Home, c'était l'autoroute située près de la maison qui provoquait la lente descente aux enfers d'une famille. Dans L'enfant d'en haut, son deuxième long métrage récompensé d'un Ours d'argent à la dernière Berlinale, Meier oppose la richesse d'une station de ski huppée en Suisse à la pauvreté d'une tour d'habitation à loyer modique au bas des pentes.

    C'est dans ce HLM que demeure Simon (Kacey Mottet Klein) en compagnie de sa soeur Louise (Léa Seydoux) qui vivote à ses crochets. Malgré son jeune âge, Simon subvient à leurs besoins en se rendant chaque jour à la station de ski pour y voler skis et accessoires qu'il revend ensuite. Aspirant à une vie meilleure tout en cherchant désespérément à obtenir l'affection de Louise avec qui il vit une étrange relation, Simon n'a pas une enfance heureuse.

    La réalisatrice affirme avoir eu le désir de réaliser un film «vertical» où le bas (la plaine et son HLM) et le haut (la montagne) sont reliés par la télécabine qu'emprunte Simon chaque jour. La réalisatrice fait ainsi usage de plusieurs plongées et contre-plongées qui magnifient cette impression de verticalité. De même, la magnifique photographie d'Agnès Godard oppose constamment la beauté de la montagne - où le soleil est vif et la neige plus blanche que blanche - à la laideur de l'appartement de Simon et Louise, sombre et déprimant. Mention spéciale également à la musique du producteur John Parish (PJ Harvey) qui rythme efficacement le récit.

    Comme elle l'avait démontré dans Home, Ursula Meier est une habile directrice d'acteurs. Le jeune Kacey Mottet Klein, vu dans Home, est bouleversant dans le rôle de cet enfant privé d'enfance qui tente de s'élever au sein d'une famille dysfonctionnelle. Quant à Léa Seydoux, elle incarne à merveille cette femme-enfant qui cache un lourd secret.

    Si on aurait aimé que la relation entre Simon et Louise soit davantage développée et que la fin soit un peu moins abrupte, L'enfant d'en haut n'en demeure pas moins une jolie réussite.

    * * * 1/2
    L'enfant d'en haut. Drame de Ursula Meier. Avec Léa Seydoux, Kacey Mottet Klein et Gillian Anderson. 1h37.

    L'enfant d'en haut: de haut vol

    Normand 
    Normand Provencher

    L'enfant d'en haut, second long métrage de la réalisatrice franco-suisse Ursula Meir, aurait pu com­mencer par la traditionnelle introduction de la fable. Il était une fois... au pied d'une montagne, un gamin de 12 ans, Simon, qui vivait avec sa grande soeur. Simon passe ses journées à une station de ski. Pas pour dévaler les pentes, mais plutôt pour voler de l'équipement et s'offrir de quoi manger.

    Simon (Kacey Mottet Klein) n'a que sa grande soeur Louise (Léa Seydoux) dans la vie. Tous deux partagent un petit appartement où s'entassent de l'équipement et des skis volés que l'adolescent revend sous le manteau, parfois à ses amis moins fortunés comme lui. C'est la seule façon d'assurer leur subsistance, leurs parents étant décédés dans un accident; c'est du moins ce que Simon laisse croire à l'employé de resto de mèche avec lui.

    Révélée en 2008 par Home (avec Isabelle Huppert et Olivier Gourmet), Ursula Meir continue de montrer un beau talent avec cette histoire familiale de deux personnages en mode survie, dont la relation ambiguë déstabilise (et éclaire) le film à mi-parcours. On pense à quelques films des frères Dardenne, dont L'enfant et Le fils. Le jury du Festival de Berlin a été sensible à son approche, puisqu'il lui a décerné une mention spéciale dans la course à l'Ours d'argent.

    Tourné dans une veine naturaliste propre aux frangins belges, dans un paysage où la neige des sommets alterne avec la verdure de la plaine, en symbiose avec les tempéraments opposés des protagonistes, L'enfant d'en haut est un beau film, jamais moralisateur, sur deux êtres à la dérive, à la recherche d'un peu de soleil dans leur vie.

    Kacey Mottet Klein (le jeune Serge Gainsbourg dans Gainsbourg: vie héroïque) campe avec aplomb le premier rôle, un môme tout à la fois rusé, fragile et attachant. Également à la recherche de cette tendresse maternelle qui lui fait si cruellement défaut.

    À ses côtés, Léa Seydoux (Les adieux à la reine), jeune femme déchirée entre son désir d'indépendance et la nécessité de protéger Simon, fait encore une fois étalage d'un talent qui la place parmi les meilleures actrices françaises de sa génération.

    * * * 1/2
    L'enfant d'en haut. Genre : drame. Réalisatrice : Ursula Meir. Acteurs : Léa Seydoux, Kacey Mottet Klein, Martin Compston, Gillian Anderson et Jean-François Stévenin. Classement : général. Durée : 1h37.

    On aime : le jeu du jeune Kacey Mottet Klein, la relation ambiguë entre les deux personnages, la mise en scène fluide.

    On n'aime pas : le manque de clés pour mieux comprendre l'histoire du jeune Simon.

    publicité

    Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

    Commentaire (0)

    Commenter cet article »

    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Commenter cet article

    Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

     

    Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

    publicité

    10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

    Critiques >

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    Autres contenus populaires