Une étoile à Hollywood pour Hugh Laurie

Hugh Laurie a pris une petite sieste à... (PHOTO AFP)

Agrandir

Hugh Laurie a pris une petite sieste à côté de son étoile, mardi après-midi.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frankie TAGGART
Agence France-Presse
Los Angeles

Hugh Laurie, l'acteur britannique rendu mondialement célèbre par la série House, a vu mardi sa réussite cimentée d'une étoile sur la célèbre Promenade de la Célébrité à Hollywood.

«J'ai 57 ans et j'ai vécu une vie extraordinairement chanceuse du début à la fin, et presque tous les jours je m'attends à ce qu'un piano me tombe sur la tête pour réparer» cette injustice, a déclaré l'acteur à la timidité et l'auto-dérision bien connues, en inaugurant son étoile lors d'une cérémonie à Los Angeles.

Pour son interprétation du docteur Gregory House, Hugh Laurie a gagné deux Golden Globes d'affilée en 2006 et 2007 et a été sept fois nommé aux Emmys, les récompenses de la télévision américaine.

Son ami l'acteur, réalisateur et scénariste Stephen Fry l'a décrit comme «affreusement séduisant» et «ridiculement talentueux».

Ce père de trois enfants désormais adultes, qui fut un temps l'acteur de télévision le mieux payé du monde, est aussi producteur, réalisateur, auteur d'un roman et musicien de jazz réputé.

Né à Oxford, en Angleterre, sa carrière d'acteur a démarré à l'université de Cambridge aux côtés des comédiennes vedette Emma Thompson et Tilda Swinton, après avoir abandonné ses espoirs de devenir champion olympique d'aviron comme son père.

Hugh Laurie a aussi été acclamé pour sa prestation dans la série The Night Manager, et a joué sur grand écran dans Tomorrowland (2015), Sense and Sensibility (1995) ou encore The Man in the Iron Mask (1998).

Il a aussi sorti deux des albums de blues les plus vendus de tous les temps, et fait des tournées à succès avec son groupe The Copper Bottom Band.

Vêtu d'un costume strict et chaussettes imprimées au motif de l'Union Jack, le drapeau britannique, Hugh Laurie s'est dit privilégié d'appartenir à une industrie qui parfois touche et même change la vie des gens à travers le monde.

«J'ai perdu le compte du nombre de jeunes gens rencontrés qui étudient ou pratiquent la médecine parce qu'ils ont vu House», a-t-il remarqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer