Séries en rafale: les pires fins

James Gandolfini, alias Tony Soprano.... (PHOTO CRAIG BLANKENHORN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

James Gandolfini, alias Tony Soprano.

PHOTO CRAIG BLANKENHORN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Quelles sont les pires finales des séries télévisées? Nos journalistes Sonia Sarfati et Chantal Guy et notre chroniqueur télé Hugo Dumas se prononcent.

Une scène de la série Lost... (PHOTO MARIO PEREZ, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS) - image 1.0

Agrandir

Une scène de la série Lost

PHOTO MARIO PEREZ, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Michael C. Hall, l’interprète principal de Dexter... (PHOTO SHOWTIME, ARCHIVES) - image 1.1

Agrandir

Michael C. Hall, l’interprète principal de Dexter

PHOTO SHOWTIME, ARCHIVES

The Sopranos

Six saisons pour aboutir à ça? Une porte de restaurant s'ouvre, le mafieux Tony Soprano y jette un regard, puis écran noir. Immense déception. - Hugo Dumas

Lost

Beaucoup trop de ficelles n'auront jamais été attachées, hélas. Une fin noyée dans une boue de références chrétiennes. Qu'on ramène le monstre de fumée! -Hugo Dumas

Battlestar Galactica

Jeux de pouvoir entre le militaire, le religieux et le politique: la série ne touchait pas que les amateurs de science-fiction. Mais qu'elle aboutisse sur Dieu, les anges et un chambardement sans queue ni tête de la ligne de temps, c'est non! - Sonia Sarfati

Dexter

Après huit saisons de meurtres en série, les fans de Dexter, autant ceux qui souhaitaient un dénouement heureux que ceux qui souhaitaient une finale terrible à la hauteur de ses crimes, ont tous eu l'impression d'avoir été largués en voyant Dexter voguer au loin sur la mer. Ce n'est vraiment pas tout le monde qui aime les fins ouvertes... - Chantal Guy

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer