Kim Gingras à Mix4: danser pour Beyoncé

En un an, Kim Gingras a fait 135 spectacles... (PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE)

Agrandir

En un an, Kim Gingras a fait 135 spectacles et tourné en catimini tous les clips qui ont accompagné les chansons de l'album secret de Beyoncé.

PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE

Physiothérapeute défroquée, Kim Gingras danse aujourd'hui aux côtés de Beyoncé. Il y a quelques semaines, la Montréalaise établie à Los Angeles a rendu visite à l'équipe de Mix4. À l'occasion de la diffusion de son passage à l'émission, portrait d'une fille qui a misé gros pour vivre de sa passion.

Les candidats de Mix4 ont crié de joie quand l'animateur Olivier Dion leur a annoncé que la chorégraphe invitée de la semaine était la danseuse et chorégraphe Kim Gingras.

Originaire de Montréal, établie à Los Angeles, Kim Gingras a passé la dernière année sur la route pour la tournée de Beyoncé qui s'est arrêtée au Centre Bell l'été dernier. «Je viens de terminer la tournée de Beyoncé en Europe», a-t-elle indiqué à La Presse, au bout du fil, de son appartement de Hollywood.

Classée en 2009 dans le top 8 du concours So You Think You Can Dance Canada, Kim Gingras a dansé sur les plateaux d'American Idol, X Factor, Ellen et Dancing With the Stars. Au Québec, elle a partagé la scène avec Rachid Badouri et Véronic DiCaire. Aux États-Unis, elle a brillé aux côtés de Christina Aguilera, 50 Cent, Nicole Scherzinger et Nicki Minaj. Elle a également travaillé avec Ubisoft à la conception du jeu vidéo officiel de Michael Jackson.

«En ce moment, je travaille à un show de burlesque et au clip d'un artiste dont je ne peux pas dévoiler le nom», indique-t-elle.

Comme nous, Kim Gingras a entendu les rumeurs qui veulent que Jay Z et Beyoncé reprennent la route ensemble, l'été prochain, dans une tournée commune. «Travailler pour elle, c'est vraiment le bonheur. J'espère être rappelée pour ses futurs projets.»

En 2005, Kim Gingras a abandonné ses études en physiothérapie pour se consacrer à temps plein à sa passion pour la danse. Après une première année semée d'obstacles, elle a obtenu un rôle de danseuse pour le spectacle de Chantal Chamandy devant les pyramides d'Égypte, sous la direction de Geneviève Dorion-Coupal. «C'est venu confirmer mon choix d'abandonner mes études. Je trouvais ça difficile de ne pas avoir terminé quelque chose.»

Après l'aventure de So You Think You Can Dance Canada, Kim a décidé de se rapprocher des ligues majeures. Elle a demandé un visa de travail pour tenter sa chance dans l'épicentre de la danse, Los Angeles.

Un long parcours

Kim Gingras a dû franchir plusieurs étapes avant de réaliser son rêve de travailler avec Beyoncé. Elle a fait des auditions en 2007. «J'ai pris le bus pour New York et attendu en file pendant des heures dehors dans le froid de l'hiver», raconte-t-elle.

Quelques années plus tard, la rouquine a refait des auditions à Atlantic City. En vain, une fois de plus, bien qu'elle se soit rendue près de la sélection finale.

En 2013, Kim a finalement remué ses hanches derrière Beyoncé au spectacle de la mi-temps du Super Bowl. Sans nouvelles quelques semaines plus tard, elle a enfin eu l'appel tant attendu de son agente. «Fais tes valises. Tu as 24 heures pour partir en tournée avec Beyoncé.»

En un an, Kim Gingras a fait 135 spectacles et tourné en catimini tous les clips qui ont accompagné les chansons de l'album secret de Beyoncé, lancé avant Noël.

«Beyoncé n'arrête pas. C'est une machine et elle s'implique dans tous les aspects de sa tournée, ajoute Kim. Nous avions très peu de journées de congé. Ce n'est pas toujours évident. On veut visiter les villes où on voyage, mais on doit prendre soin de notre corps qui est notre outil de travail», dit celle qui traîne un mal de dos depuis un an.

Dans son boulot, Kim Gingras doit être flexible, à la fois avec son corps et son horaire. «Tout se fait à la dernière minute.»

Avec tous ses contrats comme danseuse, Kim a dû mettre ses talents de chorégraphe de côté. «J'aime enseigner aussi pour partager mon bagage», confie-t-elle.

Ce fut un honneur pour la jeune femme de 28 ans d'être invitée à l'émission Mix4. Dans l'épisode rediffusé tous les jours jusqu'à lundi, les jeunes boivent ses paroles et ses conseils. «Je veux du acting, de la profondeur dans les émotions de la pièce», leur dit Kim Gingras pendant un atelier de danse. Elle prend également le temps de manger avec les mixmaniaques pour répondre à leurs nombreuses questions.

Cette semaine, les quatre danseurs et quatre chanteurs doivent apprendre à s'adapter aux changements... et ils ont également droit aux précieux conseils de Brigitte Boisjoli.

«C'est tellement une belle gang avec une belle attitude», souligne Kim Gingras.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer