Le cirque Ringling envoie ses éléphants à la retraite

Feld est propriétaire de 43 éléphants, dont 29... (Photo Feld Entertainment Inc., Gary Bogdon, AP)

Agrandir

Feld est propriétaire de 43 éléphants, dont 29 qui habitent le refuge animalier de 200 acres de la compagnie, au coeur de la Floride.

Photo Feld Entertainment Inc., Gary Bogdon, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
POLK CIRY

Le cirque Ringling Bros and Barnum & Bailey a annoncé jeudi qu'il enverra tous ses célèbres éléphants à la retraite d'ici 2018.

La société mère du cirque, Feld Entertainment, a expliqué à l'Associated Press avoir pris cette décision en réaction aux craintes du public, qui s'inquiète du bien-être des animaux.

La compagnie a aussi évoqué une décision difficile et longuement discutée, puisque les éléphants font partie de son spectacle depuis 100 ans.

Des groupes de défense des droits des animaux se sont empressés de s'approprier le crédit de cette décision. L'organisme PETA a ainsi rappelé qu'il milite depuis 35 ans contre la «cruauté» du cirque Ringling envers les éléphants.

PETA a réclamé que tous les éléphants soient envoyés à la retraite dès maintenant, sans délai.

Feld est propriétaire de 43 éléphants, dont 29 qui habitent le refuge animalier de 200 acres de la compagnie, au coeur de la Floride. Treize animaux continueront à faire partie du spectacle jusqu'en 2018.

Le président de la compagnie, Kenneth Feld, a aussi souligné que certaines villes ont maintenant adopté des ordonnances «anticirques» et «anti-éléphants». Il a expliqué qu'il devient dispendieux et complexe d'organiser des tournées dans de telles conditions.

Le cirque continuera à utiliser des tigres, des chiens et des chèvres. Il fera aussi maintenant plus de place aux acrobates et artistes humains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer