Le batteur d'AC/DC reste assigné à résidence

Phil Rudd en juillet dernier.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Phil Rudd en juillet dernier.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Wellington, Nouvelle-Zélande

Le batteur historique d'AC/DC Phil Rudd, condamné en juillet pour menaces de mort et possession de stupéfiants, demeurera assigné à résidence, son appel ayant été rejeté mardi par un tribunal néo-zélandais.

Le juge Raynor Asher a notamment balayé l'argument des avocats du rocker de 61 ans qui plaidaient les circonstances atténuantes au motif que Phil Rudd était sous l'influence de la drogue au moment des faits.

Le batteur a été reconnu coupable en juillet d'avoir menacé de mort un entrepreneur et sa fille, auxquels il reprochait la mauvaise organisation d'un événement pour lancer son album solo Head Job en août 2014.

Le musicien avait été arrêté en septembre 2014 dans sa villa de Tauranga, localité située dans l'île du Nord en Nouvelle-Zélande. La police avait alors découvert 0,5 gramme de méthamphétamine et 91 grammes de cannabis.

Phil Rudd, qui était passible de sept ans de détention, avait écopé en juillet de 8 mois d'assignation à résidence.

«Les menaces n'étaient pas spontanées, mais la manifestation d'une intention grave d'intimider et, au moins, de susciter une profonde crainte chez la victime», estime le juge Asher dans sa décision rendue mardi.

«Je veux bien entendre qu'il n'était pas dans son état normal», poursuit le magistrat. «Mais le fait qu'il était totalement sous l'influence de la drogue n'est pas une circonstance atténuante.»

Il s'est par ailleurs montré sceptique quant à l'argument selon lequel la peine avait des conséquences très lourdes pour la carrière artistique de Phil Rudd, donc pour ses revenus.

«Il n'est pas du tout évident, compte tenu de sa toxicomanie et de son état d'esprit, qu'une place dans le groupe attendait M. Rudd au moment des faits», explique le juge.

Phil Rudd avait initialement été également accusé dans cette affaire d'avoir commandité un double assassinat, mais ce chef d'inculpation avait été abandonné faute de preuves.

Phil Rudd a été remplacé par Chris Slade, batteur d'AC/DC au début des années 1990, pour la dernière tournée de promotion du groupe, Rock or Bust, actuellement en Europe.

En mai, le cofondateur d'AC/DC Angus Young expliquait que Rudd n'était plus l'homme qu'il avait connu dans les années 1970 à la création du groupe aux 200 millions d'albums vendus.

«C'est un grand batteur et il a fait beaucoup pour nous. Mais il s'est laissé aller. Ce n'est plus le Phil que nous connaissions», avait-il dit.

Il s'agit du deuxième changement de musiciens au sein d'AC/DC: Malcolm Young, guitariste et cofondateur du groupe avec son frère Angus, est soigné pour démence depuis l'année dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer