La liste de Laurence Leboeuf

Laurence Leboeuf... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Laurence Leboeuf

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Planifier une entrevue avec Laurence Leboeuf tient pratiquement du miracle. La talentueuse vedette de la série Marche à l'ombre, qui entrera en ondes à Super Écran le 12 octobre à 21h, a un horaire très chargé. Ces jours-ci, elle arpente d'ailleurs les rues de Montréal pour le tournage de la troisième saison de la version anglaise de 19-2, diffusée à Bravo.

Nous lui avons demandé de nous décrire sa vie et sa personnalité sur un plateau, là où elle passe une bonne partie de son temps.

«Je ne suis pas une personne réservée. Je dirais que je suis plutôt outgoing. J'aime le monde avec qui je travaille et, quand tous les acteurs sont réunis, nous devenons une vraie petite garderie. Tout le monde rit, on fait des jeux et ces journées sont vraiment écoeurantes», dit Laurence Leboeuf.

L'actrice qui n'a jamais étudié dans une école de théâtre est aussi engagée socialement. Au cours des dernières années, on l'a notamment vue se prononcer, aux côtés du metteur en scène Dominic Champagne, contre l'exploitation des gaz de schiste au Québec.

Dans la foulée du passage de Philippe Falardeau et Patrick Huard à Tout le monde en parle, où les deux artistes ont pris à partie l'ex-policière Stéfanie Trudeau sur le plateau de l'émission, certains commentateurs ont fait valoir que les artistes devraient se limiter à parler de leur art, plutôt que de donner leurs opinions sur des sujets politiques. Qu'en pense la jeune actrice?

«Je pense qu'un artiste qui décide de prêter sa voix à une cause, ça ne peut qu'être positif. Le bien qu'Angelina Jolie fait avec les Nations unies en est un exemple. Pour ma part, je préfère garder mes opinions politiques pour moi-même, mais, au sujet des enjeux planétaires, je tiens à m'impliquer pour créer du buzz et sensibiliser le public.»

LITTÉRATURE

Anaïs Nin

«Je suis en train de relire les journaux d'Anaïs Nin. Présentement, je lis Fire. Je suis vraiment plongée dans son monde. Je l'ai lue pour la première fois quand j'avais 20 ans et, une décennie plus tard, je me reconnais davantage en elle.»

THÉÂTRE

Moby Dick

«J'irai voir ce week-end Moby Dick mis en scène par Dominic Champagne au Théâtre du Nouveau Monde. Je ne vais pas si souvent au théâtre, mais j'ai hâte de voir ce show-là. Je respecte beaucoup le travail de Dominic, avec qui j'ai milité contre l'exploitation des gaz de schiste.»

SÉRIE TÉLÉ

Homeland

«J'ai fini de visionner la troisième saison cette semaine et j'ai hâte de commencer la quatrième. C'est une série qui me fascine par son contenu et par le leadership du personnage de l'actrice Claire Danes. C'est bien de voir un rôle de femme remarquablement bien ficelé et qui nous tient en haleine.»

CINÉMA

Listen to Me Marlon

«Ce documentaire est vraiment génial. Il s'agit d'un film sur la carrière de Marlon Brando, sur le monde artistique en général, mais aussi sur le métier d'acteur. Brando a toujours eu quelque chose qui me frappait. Il crève l'écran et ça m'a secouée.» À l'affiche au Cinéma du Parc.

MUSIQUE

À Paradis City

«J'aime vraiment Jean Leloup. Je ne l'ai par contre jamais rencontré. Sur le plateau de tournage de Marche à l'ombre, je n'arrêtais pas de dire à mes collègues à quel point je l'aimais. On m'a dit qu'il était passé sur le plateau trois ou quatre fois et tout le monde l'a vu sauf moi. J'étais comme "whaaaaaaat?!". Mais je l'ai toujours raté de quelques secondes...»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer