Shakespeare à l'OSM

La mezzo française Clémentine Margaine sera l'une des... (Photo: fournie par l'artiste)

Agrandir

La mezzo française Clémentine Margaine sera l'une des solistes de la symphonie dramatique Roméo et Juliette demain et jeudi soir à la Maison symphonique.

Photo: fournie par l'artiste

Claude Gingras
La Presse

L'Orchestre Symphonique de Montréal ouvre sa 81e saison par un concert hors série célébrant le 450e anniversaire de la naissance de Shakespeare. Donné demain soir et repris jeudi soir, 20h, à la Maison symphonique, le concert comprend une seule oeuvre: la symphonie dramatique Roméo et Juliette, que Berlioz et le poète Émile Deschamps ont tirée de l'une des tragédies les plus célèbres du dramaturge anglais. L'oeuvre tient en une heure et demie et sera présentée sans entracte.

«Symphonie dramatique avec choeurs, solos de chant et prologue en récitatif choral. Ce n'est ni un opéra de concert ni une cantate.» En tête de la partition, Berlioz décrit ainsi cette oeuvre dont il dirigea lui-même la création en 1839, à Paris. L'orchestre a ici le rôle principal: il «incarne» les deux héros, comme le dit si bien Tranchefort. Le grand choeur mixte, représentant les deux familles rivales, Montaigu et Capulet, auxquelles appartiennent Roméo et Juliette, commente l'action.

On parle des fameux «amants de Vérone», mais ceux-ci ne chantent pas et ne figurent même pas dans la distribution. Ce qui rappelle l'une des plus fameuses bourdes du monde du disque, soit l'enregistrement Deutsche Grammophon de 1976 où le ténor Jean Dupouy et la mezzo Julia Hamari étaient identifiés comme «interprètes» de Roméo et de Juliette. La seule voix soliste qui représente un personnage est celle du moine. Appelé Père Laurence chez Berlioz et Frère Laurent dans l'opéra de Gounod inspiré du même sujet, le franciscain n'intervient qu'à la toute fin, et très brièvement. Simples narrateurs, les deux autres solistes ne chantent qu'au tout début et, eux aussi, très brièvement.

Premier concert de l'OSM, premier changement au programme. Sans qu'on explique pourquoi, le populaire Philippe Sly, annoncé en Père Laurence, est remplacé par Nicolas Testé, baryton français inconnu. Les deux autres solistes sont la mezzo française Clémentine Margaine, récente Carmen à Rome, Berlin et Dallas, et le ténor montréalais Isaiah Bell. Kent Nagano sera au pupitre et le Choeur OSM est préparé par Andrew Megill.

L'OSM a souvent joué des extraits de Roméo et Juliette mais n'a donné l'intégrale que deux fois, avec Charles Dutoit: d'abord en septembre 1980, ensuite en mai 1985 à la veille d'un enregistrement.

Le premier concert OSM de série aura lieu mercredi prochain, 17 septembre. Boris Berezovsky jouera alors le deuxième Concerto pour piano de Prokofiev, entre La Mer de Debussy et les deux suites de Daphnis et Chloé de Ravel.

Week-end Bach

Samedi, 15h, et dimanche, 14h, salle Bourgie: premier des 64 programmes de l'ambitieuse intégrale des Cantates de Bach projetée sur huit saisons par la Fondation Arte Musica. Ce concert inaugural a été confié à un détachement de l'OSM et aux «voix exceptionnelles» (promet le communiqué) du Studio de la Canadian Opera Company, de Toronto, dirigés par Kent Nagano, et réunira les Cantates nos 164, 75 et 147, dans cet ordre.

Musique de chambre

Musica Camerata Montréal ouvre sa 45e saison samedi, 18h, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, avec deux quintettes piano-cordes de Vaughan Williams et de Louise Farrenc. Également au Bon-Pasteur, le Trio Fibonacci annonce une saison de quatre concerts, tous à 19h30: 8 octobre, 10 décembre, 25 février et 22 mai.

Orgue et chant

L'organiste Christian Lane et le ténor Thomas Leslie donneront un récital dimanche, 14h, à la Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue de Longueuil. Au programme: Bach, Handel, Schubert, Mendelssohn, Lalo, Bizet, etc. M. Lane a remporté en 2011 le premier prix au Concours international d'orgue du Canada. M. Leslie est le directeur général de cette compétition dont la troisième édition aura lieu à Montréal du 7 au 19 octobre. En orgue encore, dimanche, 15h30, à l'Oratoire Saint-Joseph: Nicolas-Alexandre Marcotte dans Franck et Reger.

Decker in memoriam

Dimanche également, 16h30, Pollack Hall, aura lieu une cérémonie à la mémoire de Franz-Paul Decker, ancien chef de l'OSM. Des musiciens (on ne précise pas lesquels) joueront Haydn, Mozart et Strauss, et Louis Charbonneau, ex-timbalier de l'orchestre, rappellera quelques souvenirs.

Brott: 100 ans

Pour souligner le centenaire d'Alexander Brott (né le 14 mars 1915, décédé le 1er avril 2005), les Éditions du GREF, de Toronto, ont confié à Leonard Rosmarin la traduction française de l'autobiographie My Lives in Music que le fondateur de l'Orchestre de chambre McGill signa en collaboration avec Betty Nygaard King.

Son fils Boris, l'actuel chef de cet orchestre, lancera la nouvelle saison le mardi 25 novembre, 19h30, salle Bourgie, avec un programme groupant les six concertos pour deux, trois et quatre clavecins de Bach, dans le cadre du Festival Bach. Solistes: Luc Beauséjour, Hank Knox, Mark Edwards et Rona Nadler. D'ici là, du 28 octobre au 1er novembre, il ira diriger quatre concerts de l'Israel Camerata de Jérusalem.

En bref

Joseph Rouleau quitte la présidence des Jeunesses Musicales au Canada, qu'il occupait depuis 1989. Un ancien vice-président JMC, Jean-Guy Gingras, de Québec, succède au chanteur de 85 ans... Les Disciples de Massenet préparent le Requiem de Fauré et tiennent des auditions à cette fin. Info: 514-483-2755... L'OSM a enregistré 100 000 présences à ses différents événements de l'été... et le Domaine Forget, 16 000.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer