Charlotte Cardin: dans la cour des grands

Charlotte Cardin n'a pas pris le choix de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Charlotte Cardin n'a pas pris le choix de l'étiquette internationale de son prochain album à la légère. « Ç'a été un long processus parce que c'était important pour moi d'apprendre à connaître l'équipe et de voir si c'était un bon fit  », dit-elle.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir été courtisée par des labels internationaux pendant des mois, la Montréalaise Charlotte Cardin a jeté son dévolu sur Atlantic Records, le label d'Ed Sheeran et des Rolling Stones.

« Puisque j'étais déjà signée par Cult Nation à Montréal, ça reste mon label pour le Canada. Mais mon label international est Atlantic, qui est une filiale de Warner Music. Et pour la France, c'est Parlophone, une autre filiale de Warner », a expliqué Charlotte Cardin, jointe au téléphone à New York, où elle entame une semaine de promotion.

L'auteure-compositrice-interprète de 22 ans admire de nombreux artistes et groupes qui sont sous contrat avec Atlantic, dont Wiz Khalifa, Ed Sheeran, Bruno Mars et les Rolling Stones. Mais c'est surtout pour la qualité de l'équipe qu'elle a choisi ce label plutôt qu'un autre.

« Depuis le début de ma carrière, j'ai décidé de travailler avec - bien entendu - des gens compétents, mais aussi avec des gens qui ont de belles valeurs. Pour moi, c'était surtout ça qui était important. C'est pour ça que j'ai signé avec Cult Nation au début, même si tout le monde me disait que ce label n'avait pas encore fait ses preuves. Moi, je leur faisais confiance. C'est la même chose avec Atlantic : j'ai rencontré plein d'équipes, et c'est celle qui m'a le plus touchée, le plus marquée », a dit la finaliste de La voix en 2013.

Charlotte Cardin ajoute qu'elle n'a pas pris le choix de l'étiquette internationale à la légère.

« Ç'a été un long processus parce que c'était important pour moi d'apprendre à connaître l'équipe et de voir si c'était un bon fit. Ç'a pris plusieurs mois, et nous les avons rencontrés plusieurs fois. Je suis finalement très contente de ma décision », a affirmé l'interprète de Big Boy.

DE NOUVELLES CHANSONS

Charlotte Cardin affirme qu'il est trop tôt pour divulguer la date de sortie de son prochain album. Elle nous promet cependant que de nouvelles chansons seront lancées dans un avenir rapproché. Les spectateurs qui ont assisté à ses récents spectacles au Québec - dont trois concerts au Métropolis dans le cadre du Festival de jazz - ont entendu quelques-uns de ces nouveaux titres.

« Il y en a que nous gardons pour l'album, mais il y en a aussi que nous allons sortir en single avant. Nous allons sortir du nouveau matériel très, très, très bientôt. Mais pour l'album, je ne peux pas donner de date, parce qu'honnêtement, je n'en ai aucune idée. Comme pour l'EP, on veut vraiment peaufiner l'album avant de le sortir », explique-t-elle.

Jusqu'à présent, c'est toujours elle qui a signé les paroles et la musique de ses chansons.

«Je suis ouverte aux collaborations, mais je me suis bien débrouillée seule pour l'instant. Je reste quand même super ouverte à en faire éventuellement.»

Charlotte Cardin

Comme pour ses titres précédents, la réalisation de ses prochains singles sera assurée par le collectif montréalais NWGSPL. Il est par contre trop tôt pour dire si ce sera la même chose pour son futur album.

Une chose est certaine : elle continuera à être entourée de ses fidèles musiciens, Mathieu Sénéchal (basse) et Benjamin Courcy (batterie). « On est vraiment un band. Même si le projet porte mon nom, on travaille vraiment en band. Oui, j'écris les chansons, mais on les monte ensemble », dit Charlotte Cardin.

L'auteure-compositrice-interprète travaille avec ces musiciens depuis le concert qu'elle a offert au Festival de jazz en 2015, en première partie de Mika.

« Je n'avais pas encore de band et j'avais trois semaines pour en avoir un et monter des chansons. En plus, je n'avais jamais fait de concert. Ce fut un coup de chance que je tombe sur ces deux musiciens et, aujourd'hui, nous sommes de très bons amis. Ce ne sont pas des musiciens que j'embauche et qui sont interchangeables », confie-t-elle.

TOURNÉE NORD-AMÉRICAINE

Parlant de première partie, Charlotte Cardin partira deux mois en tournée avec Nick Murphy (connu auparavant sous le nom d'artiste Chet Faker), en septembre. Ils passeront par Washington, Philadelphie, Chicago et Los Angeles (dans des salles de plus de 1000 places), mais aussi par Montréal, Toronto et Vancouver.

« J'ai une équipe de booking qui travaille de très près avec mon label. Lorsque l'opportunité de faire sa première partie s'est présentée, nous avons sauté dessus. C'est un artiste que j'aime beaucoup », explique Charlotte Cardin.

La chanteuse sera également en spectacle au festival Mile Ex End Musique Montréal, le 3 septembre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer