Billy Talent: s'unir dans l'indignation rock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Notre rencontre avec Benjamin Kowalewicz, le tonitruant chanteur de Billy Talent, est fort d'actualité. Quelques jours à peine ont passé depuis la fusillade qui a fait cinq morts à l'aéroport de Fort Lauderdale. Et sur le plus récent album du groupe punk-rock canadien sorti en juillet dernier, une chanson intitulée Big Red Gun dénonce l'accès trop facile aux armes.

«Quand nous lisons les nouvelles le matin, c'est fou comment chaque chanson de notre nouvel album devient de plus en plus pertinente. C'est terrifiant!», s'exclame Ben Kowalewicz.

Le chanteur de Billy Talent était à Montréal, la semaine dernière, pour rencontrer des médias en vue du spectacle que sa bande et lui donneront au Centre Bell, le 1er mars, avant de se produire à Québec le lendemain au Centre Vidéotron. Depuis 15 ans, Billy Talent peut compter sur un public québécois fidèle. 

«Je crois que c'est parce que nous avons tourné au-delà de Montréal et de la ville de Québec. Nous sommes allés à Woodstock en Beauce, à Chicoutimi, Rimouski, Trois-Rivières, Montebello...»

Billy Talent se produira cet hiver pour la troisième fois en carrière dans l'amphithéâtre du Canadien. «Pour un kid de Montréal, c'est spécial pour moi», souligne le chanteur, qui a grandi à Pierrefonds avant de déménager en Ontario à l'âge de 12 ans.

Billy Talent a mis quatre ans - son plus long cycle en carrière - avant de sortir son sixième album Afraid of Heights, en juillet dernier. Sa genèse a été ardue, notamment parce que le batteur Aaron Solowoniuk, qui souffre de sclérose en plaques, a dû cesser ses activités à la suite d'une poussée virulente de sa maladie. Depuis, Jordan Hastings, d'Alexisonfire, assure son remplacement. «Mais Aaron va mieux. Il travaille fort à revenir. C'est inspirant de le voir», indique Ben Kowalewicz.

La division des tâches est particulière au sein de Billy Talent. Kowalewicz est le visage vocal et énergique de Billy Talent, alors que le guitariste Ian D'Sa est responsable de la création.

«Afraid of Heights, c'est l'album de Ian, souligne Ben. Il en est le réalisateur et le principal auteur-compositeur. C'est un gars qui a une vision vraiment forte. Je considère aussi que c'est de loin le meilleur guitariste au Canada.»

Depuis 2003

Les années ont passé depuis le premier tube de Billy Talent Try Honesty, sorti en 2003 pendant l'âge d'or de MusiquePlus. Ben Kowalewicz confie avoir ressenti de l'incertitude avant la sortie d'Afraid of Heights. «Nous sommes dans les parages depuis longtemps et pas le dernier groupe hip, donc je me demandais comment allait être la réception...»

Non seulement l'accueil du sixième album de Billy Talent a été excellent, mais les spectacles ont aussi été nombreux, de l'Europe à l'Asie en passant par l'Amérique du Nord. «Cela nous a rechargés... Les derniers mois ont été incroyables», dit Kowalewicz.

Pour ce dernier, c'est rassurant puisque Billy Talent est un groupe qui ose prendre position et émettre des opinions. Son plus récent extrait a par ailleurs pour titre Louder than the DJ. À bien y penser, il est vrai que la musique a pris un certain tournant hédoniste ces dernières années. En cette période politique trouble, notamment avec l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, Ben Kowalewicz a néanmoins bon espoir que le rock enragé revienne en force.

Alors qu'il y a des tensions sociales dans l'air partout dans le monde, les nouvelles chansons de Billy Talent, dont Afraid of Heights et Time Bomb, invitent les gens à s'unir dans un désir commun de changement. 

«Tout est tendu en ce moment. Les gens ressentent de l'instabilité. Il faut se parler et créer des infrastructures de dialogues et de compassion»

Billy Talent est un groupe optimiste, souligne-t-il. «Nous sommes dans une période assez incertaine, mais nous croyons que la musique peut nous aider à passer au travers... Les spectacles que nous donnons aujourd'hui sont les meilleurs. Il y a une ferveur dans l'air, et les spectateurs sont passionnés. En ce moment, les gens ont besoin de rock. La musique unit des gens et leur fait sentir qu'ils ne sont pas seuls...»

__________________________________________________________________________

Billy Talent se produit au Centre Bell le 1er mars, et le lendemain à Québec au Centre Vidéotron. En première partie: Monster Truck et The Dirty Nil. Consultez le site de Billy Talent: http://billytalent.com/




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer