Coeur de pirate: sa vie en musique

Devant quelque 1500 spectateurs réunis hier à l'église... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

Agrandir

Devant quelque 1500 spectateurs réunis hier à l'église Saint-Jean-Baptiste, Coeur de pirate a interprété plusieurs de ses chansons les plus connues ainsi que trois chansons inédites de son prochain album.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

« Y a du monde à la messe », a badiné Coeur de pirate, devant les quelque 1500 personnes qui assistaient à son spectacle, hier soir, dans la grandiose église Saint-Jean-Baptiste, où elle était accompagnée du quatuor Molinari.

La beauté des lieux de l'église Saint-Jean-Baptiste et... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale) - image 1.0

Agrandir

La beauté des lieux de l'église Saint-Jean-Baptiste et des éclairages du spectacle ont ajouté à la qualité de celui-ci.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

C'était le deuxième spectacle que Coeur de pirate... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale) - image 1.1

Agrandir

C'était le deuxième spectacle que Coeur de pirate donnait avec le quatuor Molinari (et avec son guitariste Renaud Bastien), après celui présenté au Domaine Forget, dans Charlevoix.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

Outre le premier extrait Prémonition, le public a eu droit à trois chansons inédites du quatrième album de Coeur de pirate qui sortira au printemps, intitulé En cas de tempête, ce jardin sera fermé.

L'une d'elles s'intitule De honte et de pardon. « Une chanson difficile à faire émotionnellement, a confié Coeur de pirate. Elle sera sur l'album, mais je vais peut-être juste la faire en spectacle ce soir. »

Il s'agit d'une composition née à l'automne dernier dans la foulée du mouvement #metoo. Après une révélation, Coeur de pirate s'est sentie « coupable par association ».

Elle y chante : 

Tes lèvres quittent les miennes

Te rappelles-tu des siennes

Qui n'ont pu énoncer ton nom

Dans ses autres nouvelles pièces, Somnambule et Combustible, l'auteure-compositrice-interprète parle (bien entendu) d'amour, de remords, de désirs, d'erreurs...

« Les albums, c'est comme des cycles, a expliqué Coeur de pirate au public avec humour et autodérision. Je pense que j'apprends de mes erreurs, mais non... Donc il y a un nouvel album ! »

C'est sans doute parce qu'elle est vraie, entière et intègre - parfois même maladroite au micro entre ses chansons - que Coeur de pirate a un lien à ce point privilégié avec son public.

Celui d'hier ne pouvait être plus hétérogène. À côté de nous, un couple féminin. Devant nous, un couple masculin. Sinon, des familles, des enfants, des grands-parents, des adolescents, des couples de baby-boomers, de milléniaux.

Or, n'y a-t-il pas d'âge pour avoir le coeur peiné et avoir envie de chanter : « Et il m'aime encore et moi je t'aime un peu plus fort. »

Ce refrain, celui de Comme des enfants, date déjà de 10 ans, a rappelé Coeur de pirate. « C'est avec cette chanson que vous avez embarqué. »

« Quand j'ai commencé, je ne savais pas ce que je faisais. Merci de m'avoir acceptée comme j'étais », a dit Coeur de pirate (qui a aujourd'hui 28 ans) aux spectateurs.

MARIAGE NATUREL

C'était le deuxième spectacle que Coeur de pirate donnait avec le quatuor Molinari (et avec son guitariste Renaud Bastien), après celui présenté au Domaine Forget, dans Charlevoix.

Mélodiques, les chansons de Coeur de pirate se marient naturellement aux cordes de Frédéric Lambert (alto), Pierre-Alain Bouvette (violoncelliste), Frédéric Bednarz (violon) et Olga Ranzenhofer (violon).

Pendant Ocean Brawls, on se serait cru dans la bande originale du film The Hours. Quant au violoncelle sur C'était salement romantique, il était magnifique.

Le refrain de Golden Baby ? Toujours aussi aguichant. Crier tout bas ? Une power-ballade comme une Lykke Li peut en faire.

Il faut souligner les arrangements superbes et prenants de François Vallières. La beauté des lieux de l'église Saint-Jean-Baptiste et des éclairages du spectacle.

Mais surtout, il faut saluer les grands dons de parolière et de mélodiste de Coeur de pirate. Elle a fait verser des larmes pendant Place de la République auprès du public qui retenait son souffle.

Son quatrième album sortira au printemps.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer