The Besnard Lakes: un chaînon manquant ***

Le groupe The Besnard Lakes poursuit son chemin et façonne sa grande maîtrise de la dream pop. Introduction ambiante mystérieuse, mise en mouvement et gradation dans l'intensité: voilà en quoi ses chansons atteignent judicieusement leur cible.

Par rapport aux albums précédents du groupe montréalais, A Coliseum Complex Museum nous laisse toutefois un peu sur notre faim.

Peut-être parce que les nouvelles compositions de The Besnard Lakes ont moins de vigueur mélodique, car Jace Lasek chante plus haut que jamais, ou parce que le mixage agace parfois nos oreilles (surtout sur l'extrait The Plain Moon).

The Besnard Lakes nous a habituée à une plus grande satisfaction quand ses chansons décollent à mi-parcours. Nous sommes tout de même impatiente de voir le groupe en spectacle.

* * *

DREAM POP. The Besnard Lakes. A Coliseum Complex Museum. Jagjaguwar.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer