Jacques Hétu: Hétu, un grand créateur *****

La PresseCLAUDE GINGRAS 5/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Claude Gingras

Décédé en 2010 à 71 ans et figurant à son tour dans la collection de Naxos consacrée aux compositeurs canadiens, Jacques Hétu y est représenté par l'intégrale de sa musique de chambre pour cordes.

Ses deux Quatuors, tant celui de 1972 que celui de 20 ans plus tard, découvrent la maîtrise instrumentale, la personnalité affirmée et la profondeur d'un grand créateur. Bien que solidement ancré dans une certaine tradition, Hétu parle toujours un langage d'aujourd'hui. Ces 37 minutes, qui valent tout le disque (et celui-ci en totalise 75), voisineraient sans gêne en concert avec Beethoven ou Bartók.

Le Sextuor secret et tourmenté des dernières années, l'exquise Sérénade avec flûte et des pages plus brèves complètent ce disque exceptionnel. Le Nouveau Quatuor Orford et trois autres musiciens, dont le flûtiste Timothy Hutchins, apportent à la musique de Hétu le total engagement qu'elle mérite et la prise de son est d'une rare perfection.

À écouter: Adagio du 2e Quatuor

CLASSIQUE

Nouveau Quatuor Orford, Steven Dann, altiste, Colin Carr, violoncelliste, et Timothy Hutchins, flûtiste.

Musique de chambre de Jacques Hétu

Naxos

*****

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer