Mara Tremblay : mélancolie mesurée ***1/2

La PressePHILIPPE BEAUCHEMIN 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Abandon, lypémanie, compromis, incompréhension : les thèmes de la dictée de Mara Tremblay sont connus.

La nostalgie amoureuse entendue sur son sixième album replonge l'artiste - et l'auditeur - au coeur de la tourmente émotive de l'excellent Tu m'intimides, sorti en 2009. Ce nouvel opus évite cependant la redondance grâce à une ouverture - bienvenue - vers les amours possibles : « Ne plus souffrir / Même plus la chienne/ J'aurai vu la lumière / Le grand bonheur qui nous éclaire », chante Mara dans L'eau vive.

Musicalement, les claviers et les instruments à cordes prennent l'ascendant, le style country exploité jusque-là par Mara laisse la place à une douce pop mélancolique, gracieuseté d'Olivier Langevin qui signe la réalisation. À noter : l'adaptation de The Grass Is Blue de Dolly Parton, qui devient chez Mara Tremblay Les arbres sont bleus. Belle conclusion d'un disque mesuré et mature.

À écouter : Les arbres sont bleus

ROCK- POP

Mara Tremblay 

À la manière des anges

Audiogram/ Sélect

***1/2

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer