2013-04-28 05:30:00.000

Hanni El Khatib : vive le rock ***1/2

La PresseÉMILIE CÔTÉ 3/5

Partager

Émilie Côté
La Presse

Le nom d'Hanni El Khatib n'incarne peut-être pas le rock, mais le jeune musicien palestino-philippin de Los Angeles en mange.

La pochette de son album Head in the Dirt évoque l'époque de Guns N' Roses, alors que ses coups de guitare et sa nonchalance vocale évoque plutôt le rock londonien. Le voyage ne s'arrête pas là: Hanni El Khatib est l'un des nombreux artistes du moment à avoir visité le studio de Dan Auerbach, à Nashville.

Et vous savez quoi? Les deux hommes avaient fait connaissance à Paris devant un verre de whisky. Tout cela explique les différentes références rock et blues des chansons d'Hanni El Khatib à The Stooges, The Clash, The Doors, Led Zeppelin et même Black Sabbath. Vous l'aurez deviné: le résultat est jouissif. À prendre par les tripes sans se casser la tête. Offert en format numérique mardi, puis en magasin le 7 avril.

À écouter: Nobody Moves

ROCK

Hanni El  Khatib

Head in the Dirt

***1/2

Innovative Leisure

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer