Une chanson d'Arcade Fire semble viser Trump

Il s'agit de la première pièce originale du... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Il s'agit de la première pièce originale du groupe depuis la sortie de son réputé album Reflector en 2013.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Friend
La Presse Canadienne
Toronto

Arcade Fire a lancé une chanson qui semble viser directement Donald Trump, une journée avant l'investiture du président élu.

Le groupe montréalais offre exclusivement la chanson I Give You Power sur le service d'écoute continue Tidal.

Le leader du groupe Win Butler chante aux côtés d'une grande vedette de la scène soul, Mavis Staples, qui milite depuis longtemps pour les droits civiques.

«Je t'ai donné le pouvoir, chante l'artiste. Je peux te le reprendre.»

«Guette-moi», ajoute Staples sur une ligne de basse synthétisée.

Il s'agit de la première pièce originale du groupe depuis la sortie de son réputé album Reflector en 2013.

Le groupe a annoncé le dévoilement de la chanson sur les réseaux sociaux.

«Il n'a jamais été aussi important de se serrer les coudes et de prendre soin de chacun», ont écrit les membres du groupe et Mavis Staples.

La page Facebook d'Arcade Fire précise que les recettes de la chanson seront remises à un groupe de défense des droits de la personne aux États-Unis, l'Union américaine pour les libertés civiles.

Mavis Staples... (AP) - image 2.0

Agrandir

Mavis Staples

AP

Mavis Staples milite depuis longtemps. Dans les années 1970, elle avait formé un groupe légendaire de gospel, les Staple Singers qui ont enregistré le succès I'll Take You There. Elle est revenue sous les feux de la rampe en 2007 en sortant un recueil de chansons liées au mouvement des droits civiques aux États-Unis, We'll Never Turn Back.

Wen Butler milite pour diverses causes depuis longtemps. L'an dernier, alors qu'il disputait un match de célébrités lors du week-end de la partie des étoiles de la NBA, à Toronto, un animateur d'ESPN l'avait coupé lors d'une entrevue parce que le chanteur fulminait contre la politique américaine.

«Les Américains ont beaucoup à apprendre du Canada, sur les soins de santé, sur comment s'occuper des gens», avait-il déclaré avant que Sage Steele ne l'interrompe d'un «On ne doit pas que des célébrités, pas de la politique».

Arcade Fire doit lancer un nouvel album studio et entreprendre une nouvelle tournée au courant de l'année.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer