Trois chansons inédites de David Bowie flottent dans l'espace virtuel

David Bowie... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

David Bowie

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

D'abord diffusées par la BBC, circulent sur l'internet trois chansons inédites de David Bowie, décédé le 10 janvier dernier, soit deux jours après la sortie de Blackstar, son ultime opus lancé le jour de son anniversaire.

Réalisées par le fidèle collaborateur Tony Visconti, When I Met You, Killing A Little Time et No Plan ont été enregistrées de concert avec l'ensemble du saxophoniste américain Donny McCaslin. De toute évidence, ces trois titres résultent des sessions d'enregistrement de Blackstar. 

De ces trois chansons, When I Met You est la plus typique de la signature Bowie ; la poussée rock y est dominée par des guitares viriles et un rythme bien carré. 

Killing A Little Time s'inscrit davantage dans l'esthétique de Blackstar; la charpente rock de la chanson y est complétée par des orchestrations jazzy contemporaines et de furieux barrissements de saxophone.

Quant à No Plan, il s'agit d'une ballade carrément spatiale introduite par les basses fréquences d'une flûte traversière. Cette superbe chanson met en scène un narrateur en suspension dans un univers insolite, dont l'apesanteur peut à la fois rappeler l'espace intersidéral et l'au-delà... «Here, there's no music here / I'm lost in streams of sound / Here, am I nowhere now? No plan... »

David Bowie: No Plan from Momus on Vimeo.

Ces trois chansons inédites sont d'ailleurs interprétées dans Lazarus, une comédie musicale sur laquelle David Bowie avait planché avec l'aide du dramaturge irlandais Enda Walsh, peu avant sa mort prématurée et étonnamment mise en scène comme on l'avait observé en janvier dernier. Lazarus s'inspirait en outre du roman The Man Who Fell to Earth de Walter Tevis. 

Plusieurs classiques de Bowie sont également interprétés dans cette production; It's No Game Part 1 (Scarry Monsters), Changes (Hunky Dory), Love Is Lost (The Next Day), Sound and Vision (Low) et autres Heroes (Heroes), que reprennent différents interprètes sur l'album en plus de quatre versions chantées par Bowie lui-même, c'est-à-dire Lazarus et les trois inédites.

En décembre 2015, cette comédie musicale fut créée par le New York Theater Workshop, une production londonienne démarrera en novembre prochain. La sortie du Lazarus Cast Album est prévue ce vendredi 21 octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer