Céline Dion: «C'est le public qui m'a émue»

«Je suis tellement contente d'être ici!», a lancé... (PHOTO CHARLES LABERGE , COLLABORATION SPECIALE)

Agrandir

«Je suis tellement contente d'être ici!», a lancé Céline Dion d'entrée de jeu, affirmant à ses admirateurs qu'elle a bien reçu leur énergie.

PHOTO CHARLES LABERGE , COLLABORATION SPECIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il devait être environ 1h du matin la nuit dernière quand Céline Dion s'est mise à chanter un tout petit extrait de Recovering pour dire combien elle trouvait touchante cette chanson que lui a écrite Pink pour son prochain album en anglais.

« Je ne vais pas recommencer un deuxième show ce soir, j'en ai un autre demain », a-t-elle aussitôt ajouté à la blague.

Pourtant, l'heure et demie qu'elle a passée à répondre longuement aux questions des journalistes au milieu du parterre du Centre Bell tenait presque du spectacle. Les confidences senties se mêlaient aux blagues, à une imitation de Sia chantant Unstoppable ou à un extrait d'All By Myself pour raconter comment son fils René-Charles avait du René Angélil dans le nez quand il lui faisait un commentaire sur son spectacle.

« Je suis tellement high, je ne sais pas comment je vais dormir », a lancé la chanteuse en comparant sa blouse et son pantalon zébrés à un pyjama qu'elle aurait enfilé pour se calmer. Puis, pour illustrer sa fébrilité coutumière après un spectacle elle a improvisé un scat sur le rythme de River Deep, Mountain High.

Nerveuse

Céline Dion l'a avoué, elle était nerveuse en ce soir de première québécoise, elle qui revenait à Montréal pour la première fois depuis les funérailles de René Angélil.

« C'est important, je suis revenue, j'ai fait le show, on continue », a-t-elle dit comme si elle en avait fait la promesse à son défunt mari.

Elle a répété à plusieurs reprises qu'elle ne s'attendait pas à l'accueil qu'elle a reçu au Centre Bell dimanche soir. Contrairement au public français qui chante beaucoup avec elle, celui d'ici se démarque surtout par sa qualité d'écoute pourtant elle a vu des spectateurs debout du début à la fin de ce spectacle qui faisait une large part aux chansons moins entraînantes et moins connues de son répertoire.

« Vous répondiez tellement fort, c'était au-delà de mes attentes. C'est le public qui m'a émue », a-t-elle dit aux journalistes.

Au début du spectacle, elle a vu un homme pleurer dans la première rangée : « Je sentais que les gens étaient fébriles encore à la suite du départ de René et je me disais "faut pas que j'embarque dans cette émotion parce que je veux vraiment être forte, je veux avoir du plaisir, je ne veux pas pleurer." »

Un premier album sans René

Encore un soir, qui paraîtra le 26 août, n'est pas un album triste même si elle a trouvé difficiles les premières séances d'enregistrement en studio. C'est René Angélil qui a choisi la photo de la pochette alors qu'elle hésitait parce qu'elle s'y trouvait un peu trop souriante.

« C'est mon premier album sans lui alors il prend une grande place dans ma vie. »

Sa perception de son métier a changé au fil des ans, a-t-elle expliqué par la suite.

« Je fais ce métier maintenant parce que je l'aime [...] C'est depuis que je ne suis plus obligée de le faire que j'ai envie de le faire. »

Oui, elle veut encore faire du cinéma, mais il n'y a encore rien de signé même s'il y aura bientôt 10 ans qu'on parlait de la voir incarner Callas au grand écran. Rien ne presse pour celle qui dit : « Je ferais une bonne vieille actrice. »

Comme elle l'avait fait devant son public quelques heures plus tôt, Céline Dion a raconté aux journalistes combien ses enfants profitaient de leur été au Québec au cours duquel ils découvrent les joies d'une nature qui est inexistante à Las Vegas. Envisage-t-elle la possibilité de revenir vivre ici ?

« Je voudrais éviter la question parce qu'Aldo [Giampaolo, son imprésario] va capoter », a-t-elle répondu en rigolant avant d'ajouter : « L'avenir est devant nous, tout est possible, je nous le souhaite. »

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer