• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Kurt Vile & The Violators à Osheaga: une valeur sûre 

Kurt Vile & The Violators à Osheaga: une valeur sûre

Kurt Vile and the Violators se produisaient samedi... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE COLLABORATION SPECIALE)

Agrandir

Kurt Vile and the Violators se produisaient samedi à Osheaga.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE COLLABORATION SPECIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un triplé de rock de « trippeux » précédait un trio pop samedi sur les scènes principales au festival Osheaga. D'abord The Barr Brothers, Kurt Vile & the Violators et The Arcs, suivi de Bastille, Haim et Lana Del Rey.

Commençons par Kurt Vile, accompagné de son groupe The Violators, qui a sorti à l'automne dernier son sixième album, B'lieve I'm Goin Down.

Nous avons vu l'ancien membre de War On Drugs au festival Coachella et en voyage à Barcelone. À chaque, fois, il est une sorte de valeur sûre et son folk nous fait sentir à bon port.

À Osheaga, samedi, le musicien de Philadelphie était quelque peu distant du public et très relax. Mais ce ne sont pas ses fans irréductibles qui allaient le lui reprocher. Après tout, Kurt Vile n'est pas un interprète flamboyant. Il laisse toute la place à ses chansons folk mélodiques aux histoires multiples.

Citons I'm An Outlaw, Wakin' on a Pretty Day et Pretty Pimpin, qu'il aurait été préférable de voir sur une scène intimiste comme celle des Arbres ou en salle comme au Corona, en février dernier
.


The Arcs

Après le rock d'expression folk de Kurt Vile, le même public-cible avait tout pour s'intéresser au rock soul de The Arcs, un super-groupe formé de Dan Auerbach de The Black Keys, du bassiste Nick Movshon et du batteur Homer Steinweiss (qui ont notamment collaboré avec Amy Winehouse). Pour compléter le tout, le deuxième batteur Richard Swift et Leon Michels (Truth & Soul), qui a travaillé notamment avec Adele et dont l'étiquette est derrière les derniers albums de Lee Fields & The Expressions.

En septembre dernier, The Arcs a sorti l'album Yours, Dreamily. Peu de gens du public d'Osheaga semblaient en connaître les chansons mais une foule compacte a écouté attentivement un savant et entraînant mélange de soul, de vieux R&B et de rock des bayous.

The Arcs tourne avec les trois filles (pensez aux Supremes habillées en mariachis) de l'ensemble féminin new-yorkais Flor de Toloache.

Des titres comme Velvet Ditch, Put A Flower In Your Pocket et Outta My Mind avaient tout pour inviter à la découverte. Ajouter à cela des reprises comme Smiling Faces Sometimes de The Temptations, et il y avait de quoi se réjouir que des disciples émérites du songbook américain ont une place enviable à Osheaga avant la pop convenue de Bastille et en même temps que la jeune chanteuse australienne Cloves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer