Justin Bieber s'en vient au Beachclub

Justin Bieber lors d'un spectacle à Buenos Aires....

Agrandir

Justin Bieber lors d'un spectacle à Buenos Aires.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Beachclub de Pointe-Calumet, petite ville au nord de Montréal, fait parler de lui ces jours-ci. Après Kylie Jenner, demi-soeur de Kim Kardashian, voilà que le chanteur Justin Bieber viendra y faire un tour, le 22 août prochain.

Olivier Primeau est fier de cette visite hollywoodienne. Âgé de 29 ans, il a acquis l'hiver dernier le bar, l'île où il est situé, ainsi que la plage familiale, sur la rive, pour un montant qu'il garde confidentiel. Depuis, il dit avoir investi près de 3 millions dans ses installations et fait connaître l'endroit en amenant des vedettes internationales y «faire la fête».

«Les chanteurs qui nous visitent aiment habituellement chanter, mais on ne l'annonce pas, parce que ce n'est pas écrit dans leur contrat. Mais d'après moi, si on met une de ses chansons, Bieber risque de prendre le micro», explique Primeau, qui admet avoir expliqué à «beaucoup de personnes de 14 ans», hier, qu'elles ne pourraient pas entrer dans le club, ouvert aux adultes seulement.

En plus du chanteur canadien, qui sera l'invité spécial du 22 août, le DJ américain MAKJ participera à la soirée. Les billets, mis en vente jeudi à midi, coûteront entre 59 et 175$. Le site peut accueillir près de 13 000 personnes.

«Nous sommes le plus gros club en Amérique du Nord», se vante d'ailleurs le jeune copropriétaire, dont la famille est active en affaires depuis près de 60 ans.

Miami à Montréal

Le père d'Olivier Primeau, connu dans la région pour ses marchés d'alimentation, se cherchait l'an dernier un nouveau projet, alors qu'il amorçait sa préretraite. Son fils lui a parlé d'acquérir le Beachclub.

«Au début, il m'a dit: "Es-tu fou?" Mais après avoir visité l'endroit, il a accepté de se lancer dans le projet», raconte le jeune entrepreneur.

Le concept du Beachclub est simple: offrir aux citoyens du Grand Montréal un lieu qui ressemble aux bars que les jeunes fréquentent quand ils se rendent à Miami. Pistes de danse, DJ de réputation internationale, lounges, terrasses, piscines: tout y est pour faire la fête.

«On a toujours entre 5000 et 10 000 personnes par fin de semaine, au minimum. Les gens tripent: un lieu comme ça n'existait pas avant au Canada.», affirme Olivier Primeau.

Le jeune homme travaille ces jours-ci à un nouveau concept, l'Oasis, un mini-Beachclub portatif qui se déploierait sur demande dans n'importe quelle ville.

De la vedette payée le gros prix

Cet été, Pointe-Calumet est sur la «mappe» des fêtards. Plus tôt dans la saison, le controversé Dan Bilzerian, surnommé le «roi d'Instagram», est arrivé à bord d'un hélicoptère pour saluer ses admirateurs, en «chest», bien sûr.

Dans quelques jours, ce sera au tour de Kylie Jenner de venir fêter ses 18 ans au Québec. L'alcool devrait couler à flots pour l'occasion, puisqu'elle ne peut toujours pas boire légalement aux États-Unis et que son horaire officiel consistera uniquement à faire la fête. Coût de sa simple présence: entre 10 0000 et 200 000$.

Dans le cas de Justin Bieber, c'est l'entreprise Team Productions qui a informé la famille Primeau que la vedette souhaitait passer une journée au Beachclub avec ses amis.

«Disons que dans son cas, il a fallu payer pas mal plus cher [que pour Kylie Jenner]», se contente de dire Primeau.

Les propriétaires du club mettent le paquet pour offrir aux artistes un accueil digne des hauts lieux jet-set du monde. Loft privé sur place (avec deux chambres meublées, au besoin), hôtel luxueux, transport en limousine, sécurité. Dans le cas de Justin Bieber, ajoutons à cela 9 litres de champagne pour lui seul!

«Ma clientèle cible est vraiment électro, mais je veux diversifier ça. C'est la raison pour laquelle je tente de faire venir des artistes de la culture pop, et que j'aimerais aussi faire des spectacles extérieurs, éventuellement», affirme Olivier Primeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer