Affaire Jacques Languirand: la famille réagit

Jacques Languirand entouré de sa conjointe Nicole Dumais... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jacques Languirand entouré de sa conjointe Nicole Dumais et de sa biographe Aline Apostolska en octobre 2014

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Éclaboussée par un scandale sexuel depuis près d'une semaine, la famille de Jacques Languirand, accusé par l'ex-compagne de sa fille Martine d'avoir entretenu une relation incestueuse avec cette dernière, brise finalement le silence.

« La famille Languirand exprime son profond désarroi face à la récente couverture de presse impliquant Jacques Languirand et sa fille Martine. Du même souffle, elle demande aux médias de respecter sa vie privée », peut-on lire dans un communiqué. 

« La conjointe de M. Languirand, Nicole Dumais, son fils Pascal et ses petits-enfants Alexis, Julie et Mimi questionnent les motivations s'apparentant à de l'acharnement derrière les sorties répétées à l'endroit de Jacques Languirand. La famille se retrouve dans un tourbillon médiatique à cause d'affirmations de toute sorte établissant des liens de cause à effet spéculatifs. La famille Languirand ne souhaite pas commenter de tels propos », ajoute-t-on.

« Qui plus est, ces conjectures sont amenées dans les médias alors que les deux personnes qui pourraient y répondre sont dans l'incapacité de le faire, M. Languirand étant gravement malade et sa fille étant décédée. Jacques Languirand, qui aura 85 ans le 1er mai, souffre d'Alzheimer à un stade avancé. Le traitement de sa maladie, diagnostiquée en 2012, nécessite des soins fréquents. Ses proches s'y consacrent quotidiennement », poursuit ensuite la famille. 

« Que la vérité soit dévoilée »

Depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux et sur un blogue, Line Beaumier, l'ex-compagne de 18 mois de Martine Languirand, accuse Jacques Languirand d'inceste. 

Selon Mme Beaumier, le père et la fille auraient accepté de lever le voile sur ce présumé épisode noir de leur vie familiale lors d'entrevues réalisées par la journaliste Aline Apostolska, qui a publié en 2014 la biographie autorisée Le cinquième chemin aux Éditions de l'Homme.

« Mon but ce n'est pas que M. Languirand aille en prison, c'est que la vérité soit dévoilée », a affirmé Line Beaumier à La Presse. 

« La vérité, c'est la vérité, et je le dois à Martine. Je me souviens quand elle est rentrée de chez son père en pleurant et en disant que Nicole Dumais, [la conjointe de Jacques Languirand], ne voulait pas que [ces informations] soient dites dans le livre. Elle m'avait dit qu'elle s'était fait engueuler et que ça avait été difficile pour elle », a ajouté Mme Beaumier. 

Aline Apostolska a pour sa part indiqué à La Presse qu'elle « ne dirait jamais que ce n'est pas vrai », faisant référence aux allégations de Line Beaumier. 

« Je ne dirais pas que je ne sais rien et que je n'ai rien enregistré. Mais pour des raisons contractuelles, je ne peux pas en parler », a-t-elle affirmé plus tôt cette semaine, questionnant à son tour ce qui motive Mme Beaumier à briser le silence. 

Depuis la publication de ces allégations, Line Beaumier a déposé une plainte au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Elle affirme s'être entretenue depuis avec la division des crimes majeurs.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer