Record du monde pour un livre de Max Ernst

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Une édition rare du livre de Max Ernst et Guillaume Tempel Maximiliana ou l'exercice illégal de l'astronomie a été adjugé à Paris pour 129 900 euros (185 000 $), un «record du monde» pour cet ouvrage, a annoncé mardi la maison française de ventes Artcurial.

Le total de la vente réalisée la veille d'une trentaine de livres illustrés de la Bibliothèque Liuba et Ernesto Wolf, allant de manuscrits anciens enluminés à des livres modernes, a atteint 2 millions d'euros, pour une estimation de départ de 1,3 million d'euros, précise Artcurial.

Estimé de 30 000 à 40 000 euros, Maximiliana ou l'exercice illégal de l'astronomie a été acheté par un collectionneur européen.

L'ouvrage est illustré de 34 eaux-fortes et de nombreux dessins de Max Ernst. Il s'agit d'une édition limitée tirée en 1964 à 75 exemplaires numérotés, signés par l'éditeur russe Iliazd et Max Ernst.

Autre livre moderne recherché, Les métamorphoses d'Ovide, illustré de 30 eaux-fortes par Picasso et enrichi d'un dessin à l'encre dédicacé «Pour Liuba et Ernesto/Wolf/Picasso 19.3.70», a été acquis par un collectionneur d'Amérique latine pour 165 100 euros.

Daphnis et Chloé de l'auteur grec Longus, illustré de 42 lithographies par Marc Chagall, a été emporté à 159 000 euros par un collectionneur européen (estimation: 120 000-180 000 euros).

La partie ancienne de la bibliothèque, composée de manuscrits enluminés français, flamands ou italiens du XIIe au XVIe siècle, et d'un ensemble d'incunables, principalement germaniques, a également remporté de solides enchères, selon Artcurial.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer