Montréal complètement cirque: dans l'oeil du cirque

La pièce Warm sera présentée à l'Espace Go.... (Photo: fournie par Montréal complètement cirque)

Agrandir

La pièce Warm sera présentée à l'Espace Go.

Photo: fournie par Montréal complètement cirque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La directrice de Montréal complètement cirque, Nadine Marchand, a dévoilé hier à la TOHU la programmation du festival. Encore une fois, l'événement mise sur la qualité beaucoup plus que sur la quantité. À partir du 2 juillet, on pourra voir une dizaine de spectacles en salle, mais aussi trois spectacles extérieurs gratuits et plusieurs manifestations (artistiques, s'entend) dans le Quartier des spectacles. Voici un coup d'oeil de ce qui nous attend.

Beyond, Circa, Du 1er au 5 juillet à la TOHU

Les festivités démarrent officiellement le 2 juillet avec une nouvelle création de la troupe australienne Circa. La compagnie chouchoute de la TOHU, dirigée par Yaron Lifschitz, en est au moins à sa sixième visite en sol québécois. Sa dernière pièce, Opus, y a été présentée en novembre dernier avec 14 interprètes et un quatuor à cordes. Circa présente cette fois Beyond avec huit acrobates-danseurs. Une pièce fantaisiste «moins sérieuse» que les précédentes, nous dit-on, qui sera tout de même centrée sur le travail physique des interprètes, c'est-à-dire dépourvue ou presque d'appareils de cirque.

Barbu, foire électro trad, Cirque Alfonse, Au Théâtre Olympia à partir du 19 juin

Les barbus du Cirque Alfonse sont de retour. Ils entameront même leur série à l'Olympia deux semaines avant tout le monde! Créé l'été dernier au Théâtre Telus, leur cabaret musical «pour adultes» met en vedette les hommes forts d'Alfonse, Antoine Carabinier-Lépine et Jonathan Casaubon, épaulés par les non moins solides Francis Roberge, Matias Salmenaho et Jacques Schneider, dit «le gros lette». Sans oublier les deux filles du groupe, Geneviève Gauthier et Geneviève Morin. Un spectacle qui recrée les foires du début du siècle révolu dans une ambiance festive, où la consommation de boisson est recommandée.

Machine de cirque, Machine de cirque, À la TOHU du 8 au 12 juillet

On les attend avec impatience, ces jeunes artistes de cirque doués qui roulent leur bosse depuis déjà trois ans avec d'autres compagnies. Le fondateur Vincent Dubé s'est entouré de quatre artistes au sommet de leur art, qui ont présenté un chouette numéro de jonglerie hier. Il s'agit du duo de bascule formé de Maxim Laurin et Ugo Dario, vus dans Séquence 8 des 7 doigts de la main; puis du duo de jongleurs des Beaux frères, Yohann Trépanier et Raphaël Dubé. Tout ce beau monde sera accompagné sur scène par l'homme-orchestre Frédéric Lebrasseur. Machine de cirque présentera ce spectacle à Québec le mois prochain avant de se produire à Montréal complètement cirque.

Warm, À l'Espace GO du 4 au 7 juillet

Cette pièce créée par David Bobée (Cannibales), qui dirige le Centre dramatique national de Haute-Normandie, met en scène Ronan Chéneau, Séverine Ragaigne ainsi que deux artistes de cirque d'origine colombienne: Edward Aleman et Wilmer Marquez. La pièce sera jouée entre deux murs de projecteurs qui dégageront une chaleur de 45 degrés C. Edward Aleman et Wilmer Marquez présenteront une autre pièce pendant le festival, Quien soy?, qui sera présentée du 9 au 12 juillet au Théâtre Outremont. Une performance acrobatique où ils multiplient les figures de main à main.

Le pianiste, Circo Aereo, Au Centaur du 3 au 9 juillet

La compagnie finlandaise est passée par Montréal en 2012 pour présenter sa pièce Ro-Pu, créée par Sanna Silvennoinen. La troupe fondée par Maksim Komaro - un pionnier du cirque en Finlande - y explorait toutes les déclinaisons artistiques possibles d'un numéro de corde lisse. Cette fois, les créateurs finlandais, qui font de nouveau équipe avec le musicien Tuomas Norvio, ont imaginé une pièce construite autour d'un piano à queue. Un spectacle familial acrobatique autant que clownesque défendu par Thomas Monckton, seul sur scène.

Ruelle, Hallway Productions, À l'Usine C du 6 au 9 juillet

Le danseur et chorégraphe Jeff Hall, révélé dans la compagnie Carbone 14 où il a commencé sa carrière, nous propose une pièce acrobatique inspirée de l'imagerie des ruelles de Montréal. Hier, les cinq interprètes de Ruelle ont présenté un court extrait de leur spectacle avec un numéro de tissu aérien. La chanteuse Marie-Élaine Thibert, révélée dans la première mouture de Star académie en 2003, chantait pendant le court extrait présenté, entourée de quatre acrobates-comédiens. Intrigant.

Les Castellers de la Vila de Gràcia, À l'Esplanade du Parc olympique, Les 11 et 12 juillet; à la TOHU le 5 juillet

Voici une des belles surprises du festival. Il s'agit d'un groupe de 150 Catalans de tous âges qui feront à trois reprises une pyramide humaine de huit étages. Pour mettre la touche finale à cette pyramide, on nous dit que c'est souvent un enfant de 5 ou 6 ans qui escalade ses compatriotes pour se rendre tout en haut. Les Castellers de la Vila de Gràcia, originaires de Barcelone viennent ici pour la première fois. On a hâte de les croiser.

________________________________________________________________________

Programmation complète: montrealcompletementcirque.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer