Les nouvelles murales de 2012

  • Cette murale de l’artiste montréalais de street art Labrona a été créée dans le Quartier Latin, près du 2099, rue Saint-Denis. «Labrona, de son vrai nom Felix Bérubé, est l’un des 100 meilleurs muralistes au monde», dit Elizabeth-Ann Doyle. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Cette murale de l’artiste montréalais de street art Labrona a été créée dans le Quartier Latin, près du 2099, rue Saint-Denis. «Labrona, de son vrai nom Felix Bérubé, est l’un des 100 meilleurs muralistes au monde», dit Elizabeth-Ann Doyle.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 1 / 9
  • Projet communautaire qui a marqué le centenaire du village de Saint-Michel, la murale Célébrations Saint-Michel a été créée au 4201, boulevard Robert, à l’angle de 24e avenue, par Gene Pendon. La murale est ludique et festive, une sorte de danse des citoyens du quartier multiethnique. Et un clin d’œil au Cirque du Soleil. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Projet communautaire qui a marqué le centenaire du village de Saint-Michel, la murale Célébrations Saint-Michel a été créée au 4201, boulevard Robert, à l’angle de 24e avenue, par Gene Pendon. La murale est ludique et festive, une sorte de danse des citoyens du quartier multiethnique. Et un clin d’œil au Cirque du Soleil.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 2 / 9
  • L'air est la cinquième murale des Habitations Jeanne-Mance. Créée par Phillip Adams, muraliste renommé de Philadelphie, au coin de Sanguinet et Emery, cette murale est la première d'une série de quatre sur le thème des cinq éléments. Elle met l'emphase sur le ciel et reconstitue de façon libre une photo ancienne du quartier. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    L'air est la cinquième murale des Habitations Jeanne-Mance. Créée par Phillip Adams, muraliste renommé de Philadelphie, au coin de Sanguinet et Emery, cette murale est la première d'une série de quatre sur le thème des cinq éléments. Elle met l'emphase sur le ciel et reconstitue de façon libre une photo ancienne du quartier.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 3 / 9
  • Commandée par la directrice du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, la murale Jeu de mots a été réalisée à l’angle de Sainte-Catherine et Saint-Urbain par Thomas Csano, à l’occasion du centenaire de l’édifice. La murale lumineuse est composée de mots (Molière, Bouchard, Gauvreau, Tremblay, masque, rideau, etc), de la phrase «Le monde est un vaste théâtre et nous en sommes les acteurs» et de trois dates: 1912 (date de... (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Commandée par la directrice du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, la murale Jeu de mots a été réalisée à l’angle de Sainte-Catherine et Saint-Urbain par Thomas Csano, à l’occasion du centenaire de l’édifice. La murale lumineuse est composée de mots (Molière, Bouchard, Gauvreau, Tremblay, masque, rideau, etc), de la phrase «Le monde est un vaste théâtre et nous en sommes les acteurs» et de trois dates: 1912 (date de...

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 4 / 9
  • Trois murales ont été créées aux Habitations Place Normandie, à Montréal-Nord. Arnaud Grégoire et Cyril Blanchard ont réalisées à la cannette le tryptique Nous sommes ici qui représente le quartier avec les générations, les différentes langues et origines ethniques, le sens de l’amitié, l’entraide, le sport et les arts. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Trois murales ont été créées aux Habitations Place Normandie, à Montréal-Nord. Arnaud Grégoire et Cyril Blanchard ont réalisées à la cannette le tryptique Nous sommes ici qui représente le quartier avec les générations, les différentes langues et origines ethniques, le sens de l’amitié, l’entraide, le sport et les arts.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 5 / 9
  • Trois murales ont été créées aux Habitations Place Normandie, à Montréal-Nord. Arnaud Grégoire et Cyril Blanchard ont réalisées à la cannette le tryptique Nous sommes ici qui représente le quartier avec les générations, les différentes langues et origines ethniques, le sens de l’amitié, l’entraide, le sport et les arts. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Trois murales ont été créées aux Habitations Place Normandie, à Montréal-Nord. Arnaud Grégoire et Cyril Blanchard ont réalisées à la cannette le tryptique Nous sommes ici qui représente le quartier avec les générations, les différentes langues et origines ethniques, le sens de l’amitié, l’entraide, le sport et les arts.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 6 / 9
  • À la demande de Verdun, cette murale-hommage à l’artiste Miyuke Tanobe a été créée par Annie Hamel au 3660, boulevard Lasalle, à l’intersection de la rue Lafleur, à partir d’une œuvre de Mme Tanobe acquise par l’organisme MU. La toile représente des enfants jouant au hockey dans une rue enneigée. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    À la demande de Verdun, cette murale-hommage à l’artiste Miyuke Tanobe a été créée par Annie Hamel au 3660, boulevard Lasalle, à l’intersection de la rue Lafleur, à partir d’une œuvre de Mme Tanobe acquise par l’organisme MU. La toile représente des enfants jouant au hockey dans une rue enneigée.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 7 / 9
  • La murale Chimères sur Parthenais, a été réalisée par l’artiste Roadsworth au 2205, rue Parthenais. Elle explore le mouvement et l’architecture avec un chat peint sur plusieurs murs du Chat des artistes et même en face de cet immeuble. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    La murale Chimères sur Parthenais, a été réalisée par l’artiste Roadsworth au 2205, rue Parthenais. Elle explore le mouvement et l’architecture avec un chat peint sur plusieurs murs du Chat des artistes et même en face de cet immeuble.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 8 / 9
  • La murale Vámonos a été créée dans le parc Sainte-Cunégonde, au 2617, rue Notre-Dame Ouest, dans le quartier de la Petite-Bourgogne par l’artiste-graffiteur Arpi qui a peint un paysage naturel imaginaire, luxuriant, avec une source d’eau. C’est l’arrondissement qui a financé cette murale, dans le but d’embellir le quartier. (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    La murale Vámonos a été créée dans le parc Sainte-Cunégonde, au 2617, rue Notre-Dame Ouest, dans le quartier de la Petite-Bourgogne par l’artiste-graffiteur Arpi qui a peint un paysage naturel imaginaire, luxuriant, avec une source d’eau. C’est l’arrondissement qui a financé cette murale, dans le but d’embellir le quartier.

    Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

  • 9 / 9

Partager

Sur le même thème

Chaque automne, l'organisme de promotion de l'art public MU inaugure de nouvelles murales créées durant l'été à Montréal.

La mode est à l'embellissement des villes et les murales font partie de cette volonté de rendre nos quartiers plus attrayants.

De plus, les propriétaires de murs aveugles savent maintenant que les murales ne sont plus créées avec de la peinture à l'huile et n'abîment donc plus la brique.

«Il y a plus d'ouverture qu'avant, dit Elizabeth-Ann Doyle, cofondatrice de MU. Par contre, quand les propriétaires de murs sont à Toronto, c'est plus compliqué!»

Cette année, MU a inauguré 10 murales (dont un triptyque), comparativement à 12 l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer