Sheryl Crow: la vie n'est pas un long fleuve tranquille

Sheryl Crow sera sur la scène de l'Olympia... (Photo: fournie par Warner)

Agrandir

Sheryl Crow sera sur la scène de l'Olympia ce soir, pour son premier concert dans la métropole depuis 2008. La chanteuse avoue ne jamais savoir à l'avance ce qu'elle va chanter, mais dit plutôt y aller au feeling.

Photo: fournie par Warner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival Pop Montréal

Arts

Festival Pop Montréal

Notre dossier sur le Festival Pop Montréal. »

Avec 35 millions d'albums vendus et 9 prix Grammy, Sheryl Crow peut se vanter d'avoir une belle carrière. Mais au cours des 10 dernières années, elle a fait face à des épreuves de taille dans sa vie personnelle: deux semaines après sa rupture avec Lance Arsmtrong en 2006, la chanteuse a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du sein. Des difficultés qui ne l'ont pas empêchée de fonder une famille en adoptant seule ses deux fils, Wyatt et Levi. Plus forte que jamais, la chanteuse de 52 ans sera sur la scène de l'Olympia ce soir et chantera notamment aux côtés de Rémi Chassé, finaliste de la deuxième saison de La voix avec qui elle avait fait un duo lors des quarts de finale.

Vous avez décidé en 2008 de quitter Los Angeles pour vous installer à Nashville. Était-ce la première étape d'un retour aux sources nécessaire?

J'ai grandi près de Nashville et j'y ai de la famille. Après qu'on m'a diagnostiqué un cancer du sein, j'ai ressenti l'envie d'être entourée de mes proches et, surtout de faire de la musique dans un endroit qui a toujours influencé le style de musique que je fais. Ç'a été une très bonne décision; ma vie s'est radicalement améliorée depuis que j'ai emménagé ici.

Votre plus récent album, Feels Like Home, sorti en 2013, incarne-t-il tous ces changements dans votre vie?

L'adoption de mes deux enfants est sûrement la chose qui a le plus influencé mes choix artistiques au cours des dernières années. En fait, ça a changé ma perspective sur un peu tout dans la vie! J'ai également dû traverser pas mal d'épreuves et ça s'entend sur cet album.

On y retrouve notamment la chanson Waterproof Mascara. Qu'est-ce qu'elle représente pour vous?

J'aime beaucoup cette chanson, car elle me rappelle le genre de musique country que j'écoutais en grandissant. J'y raconte ce que c'est d'être une mère célibataire. Inutile de vous dire que cela représente une grande part de ce que je suis aujourd'hui!

Vous souvenez-vous de quoi parlait votre toute première chanson?

La musique est dans ma vie depuis mon plus jeune âge. La première chanson que j'ai écrite quand j'avais 13 ans était destinée à un concours. C'était une chanson patriotique pour l'État du Missouri dont je suis originaire! Sinon, quand j'étais très petite, je chantais des chansons de Petula Clark dans la voiture avec ma mère.

Quelle est la chanson dont vous êtes la plus fière?

Redemption Day, une chanson que j'ai composée en 1995 et que Johnny Cash a enregistrée. Je venais de rentrer d'une visite en Bosnie avec Hillary Clinton où j'avais chanté pour les troupes américaines. À mon retour, toutes les chaînes couvraient le génocide rwandais. Je me suis alors demandé pourquoi nous intervenions dans un pays et pas dans un autre. C'est la question que pose la chanson. Est-ce une question de pétrole? Les paroles sont sombres, mais j'en suis particulièrement fière.

Quels sont vos projets à venir?

Il reste deux semaines à cette tournée. Je vais ensuite me poser un peu pour écrire et peut-être enregistrer de nouvelles choses. Mais avant tout, je veux passer du temps avec mes enfants, ma famille et vivre une vie normale!

Que pensez-vous de la musique country aujourd'hui?

Est-ce que les femmes sont très présentes? Il n'y a pas tant de femmes qui jouent du country en ce moment. C'est surtout un territoire masculin. Parfois, chez les interprètes féminines, c'est plus de la pop que du country au sens où je l'entends. Mais j'adore Ashley Monroe et Brandy Clark. Elles sont extraordinaires, mais on doit les chercher un peu pour pouvoir entendre leur musique, car elles ne jouent pas beaucoup sur les ondes radio!

Votre dernier concert à Montréal remonte à 2008. À quoi doit-on s'attendre ce soir à l'Olympia?

J'aime beaucoup Montréal. La première fois que j'y suis venue en concert, c'était en première partie de Crowded House au Théâtre St-Denis. Puis il y a eu le Centre Bell et, l'an dernier, j'étais de passage à La voix et je me suis beaucoup amusée! Je ne sais jamais vraiment ce que je vais chanter en concert, j'y vais au feeling. Ce qui est certain, c'est que j'ai sorti plusieurs albums depuis mon dernier concert en ville. Alors on va jouer des classiques que tout le monde connaît, mais aussi de nouvelles choses.

______________________________________________________________________________

À l'Olympia ce soir, 21h, dans le cadre de Pop Montréal.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer