Norman McLaren mur à mur

  • Kid Koala, Melissa Mongiat, Mike Wozniewski, Theodore Ushev et Mouna Andraos participeront également à l'exposition Mur à mur. (Photo: Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Kid Koala, Melissa Mongiat, Mike Wozniewski, Theodore Ushev et Mouna Andraos participeront également à l'exposition Mur à mur.

    Photo: Alain Roberge, La Presse

  • 1 / 5
  • The Baby Birds of Norman McLaren de Mirai Mizue (Photo: fournie par le Quartier des spectacles)

    Plein écran

    The Baby Birds of Norman McLaren de Mirai Mizue

    Photo: fournie par le Quartier des spectacles

  • 2 / 5
  • Dix anagrammes autour de Norman McLaren de Delphine Burrus (Photo: fournie par le Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Dix anagrammes autour de Norman McLaren de Delphine Burrus

    Photo: fournie par le Quartier des spectacles

  • 3 / 5
  • Color.Rythmetic de Christo Guelov (Photo: fournie par le Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Color.Rythmetic de Christo Guelov

    Photo: fournie par le Quartier des spectacles

  • 4 / 5
  • Coexistence de Léna Babadjan (Photo: fournie par le Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Coexistence de Léna Babadjan

    Photo: fournie par le Quartier des spectacles

  • 5 / 5
Mario Cloutier

L'opération «McLaren mur à mur» se poursuit à Montréal pour célébrer le centenaire du célèbre cinéaste d'animation, Norman de son prénom. Quatre artistes internationaux s'en sont inspirés pour illuminer le Quartier des spectacles de vidéos inédites.

À l'issue d'un concours international lancé en décembre, l'ONF et le Quartier des spectacles ont opté pour quatre vidéos très différentes afin de compléter le parcours vidéo «McLaren mur à mur» qui sera projeté tous les soirs sur sept murs du centre-ville, du 11 avril au 1er juin.

Les artistes lauréats proviennent d'Espagne, de France et du Japon. Ils offriront aux spectateurs des vidéos inspirées de l'oeuvre de Norman McLaren, tantôt abstraites, tantôt conceptuelles, mais surtout ludiques et très colorées.

Le concours international a reçu plus de 200 inscriptions et une centaine de projets finaux. Ce qui a fait dire au responsable du jury, Marc Bertrand, de l'ONF, que McLaren reste toujours une inspiration pour les créateurs du monde entier.

Le grand lauréat du concours, l'Espagnol Christo Guelov, recevra une bourse de 25 000$. Les Françaises Léna Babadjan et Delphine Burrus, ainsi que le Japonais Mirai Mizue recevront chacun 5000$.

Leurs vidéos compléteront un parcours de projections inspirées de McLaren, qui mettra aussi en valeur les oeuvres ludiques et interactives des artistes montréalais Kid Koala et Hololabs, Theodore Ushev et Iregular ainsi que Daily tous les jours (Melissa Mongiat et Mouna Andraos).

Une huitième vidéo, Panorama, présentant des extraits de films de Norman McLaren, sera projetée tous les soirs également sur la Promenade des artistes, derrière la Place des Arts.

Color.Rythmetic de Christo Guelov

Grand lauréat du concours, Christo Guelov est un artiste espagnol d'origine bulgare. Depuis 20 ans, son travail fait appel au design multimédia et à l'interactivité. Sa vidéo expérimentale Color.Rythmetic prolonge la démarche de Synchromie de McLaren en explorant la synchronicité entre les sons et les images. Projetée à la place de la Paix.

Coexistence de Léna Babadjan

La vidéo Coexistence de la Française Léna Babadjan s'inspire du film Sphères du célèbre cinéaste d'animation montréalais et s'insère parfaitement dans une surface possédant des fenêtres circulaires. Cette spécialiste du motion design explore elle aussi les liens entre sons et images, en noir et blanc. Projetée sur le cégep du Vieux Montréal.

Dix anagrammes autour de Norman McLaren de Delphine Burrus

Une autre Française, Delphine Burrus, a réalisé Dix anagrammes autour de Norman McLaren. Également cinéaste d'animation, elle emploie une «machine à anagrammes» pour altérer des titres de films de McLaren, en français et en anglais. Sa vidéo tire son inspiration de Caprices en couleurs de McLaren. Projetée sur le clocher de l'UQAM.

The Baby Birds of Norman McLaren de Mirai Mizue

Le quatrième candidat retenu est le Japonais Mirai Mizue. Très connu dans son pays pour ses animations abstraites, le cinéaste s'est également inspiré de Caprices en couleurs. Sa vidéo The Baby Birds of Norman McLaren met en scène la métamorphose en couleurs d'animaux blancs, au départ. Projetée au Centre de design de l'UQAM.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer