Journée sans achat: les instigateurs visent la simplicité volontaire

Ernst & Young prévoit que les ventes au... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Ernst & Young prévoit que les ventes au détail augmenteront de 3,3 % pendant la période des Fêtes comparativement à l'an dernier.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Entre le Vendredi Fou et le Cyberlundi se tient samedi au Canada et au Québec, la Journée sans achat.

Les instigateurs de l'événement dénoncent la surconsommation, et incitent les citoyens à faire un arrêt et à réfléchir sur leurs habitudes de consommation.

Ils essaient de faire prendre conscience aux consommateurs de leur processus de décision lorsqu'ils achètent des marchandises.

Les adeptes prônent la simplicité volontaire, tant au niveau économique que social et environnemental.

Ils souhaitent une «consommation responsable» en cette période des fêtes.

Cette Journée sans achat a été lancée il y a 22 ans. Elle se tient le dernier samedi de novembre.




publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer