Ubisoft plonge dans le rouge mais prévoit un retour à la rentabilité

Le jeu Watch Dogs est positionné pour devenir «le meilleur... (Photo Ubisoft)

Agrandir

Le jeu Watch Dogs est positionné pour devenir «le meilleur lancement jamais réalisé par une nouvelle marque dans l'histoire de l'industrie», selon Ubisoft.

Photo Ubisoft

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a plongé dans le rouge au cours de son exercice décalé 2013-2014, achevé fin mars avec une perte nette de 49,3 millions d'euros (environ 73 millions de dollars) en raison du retard de deux jeux, mais a confirmé son objectif de résultat opérationnel sur l'exercice en cours.

Le groupe avance également un objectif de chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros en 2014-2015, «soit une hausse de 39%» grâce au lancement de quatre jeux majeurs et à une «hausse du segment digital».

Ubisoft avait réalisé un bénéfice net de 69,2 millions d'euros au cours de son exercice 2012-13.

Le chiffre d'affaires 2013-14 recule de 19,9% à 1 milliard d'euros (-16,9% à taux de change constants) et le résultat opérationnel se traduit par une perte de 65,6 millions d'euros, en ligne avec la prévision du groupe.

L'éditeur de jeux vidéo avait publié en octobre dernier un avertissement sur ses résultats 2013/2014 en raison du retard de deux jeux, Watch Dogs et The Crew.

Au cours du quatrième trimestre de son exercice, Ubisoft a toutefois vu son chiffre d'affaires progresser de 10,9% (+11,7% à taux de change constants) à 194 millions d'euros. Les ventes du quatrième trimestre sont légèrement supérieures à l'objectif de 187 millions d'euros qu'il s'était donné, souligne-t-il.

Sur l'ensemble de son exercice clôturé, la marge brute a reculé à 71,7% du chiffre d'affaires (721,8 millions d'euros), contre 72,7% (913,5 millions) sur l'exercice précédent.

«Cette baisse est liée au recul du segment pour joueurs passionnés», explique Ubisoft, mais «elle a été en grande partie compensée, en pourcentage du chiffre d'affaires, par la croissance de la distribution digitale».

Côté perspectives, Ubisoft confirme pour 2014-15 son objectif de résultat opérationnel «d'au moins 150 millions d'euros» et se donne comme nouvel objectif un chiffre d'affaires annuel «d'au moins 1,4 milliard d'euros, soit une hausse de 39%».

L'éditeur entend y parvenir grâce à la «très nette progression des revenus tirés des jeux pour joueurs passionnés en raison du lancement de quatre titres majeurs, versus deux sur l'exercice précédent» et à «la hausse significative du segment digital, tirée par la distribution digitale et par les revenus de l'activité Free-to-Play sur mobile et sur PC».

Pour le premier trimestre 2014-15, Ubisoft table sur un chiffre d'affaires «aux alentours de 310 millions d'euros, en très forte hausse de plus de 300% par rapport au premier trimestre 2013-14, en raison principalement du lancement de Watch Dogs».

«L'exercice 2014-15 devrait être marqué par le retour à une rentabilité à deux chiffres», a assuré le PDG Yves Guillemot, en précisant que le groupe allait «tirer profit du programme d'investissement et d'innovation» poursuivi ces dernières années.

«Combinée à la rapide montée en puissance des consoles de nouvelle génération et à la forte croissance du marché online, notre offre ambitieuse de jeux doit nous permettre de placer trois titres parmi les dix meilleures ventes de l'année sur consoles et PC et d'enregistrer une progression significative de notre chiffre d'affaires digital», a-t-il ajouté.

Il a également indiqué que «l'année sera(it) portée par cinq jeux majeurs, Assassin's Creed Unity, Far Cry 4, Just Dance, The Crew et Watch Dogs, dont les précommandes sont à des niveaux records. Watch Dogs est parfaitement positionné pour devenir le meilleur lancement jamais réalisé par une nouvelle marque dans l'histoire de l'industrie.»

Yves Guillemot a enfin prédit qu'Ubisoft «devrait surperformer l'industrie en 2014 et sur les prochaines années.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer