Le CN investit pour améliorer ses lignes secondaires dans l'Ouest canadien

Selon le chef de la direction du CN,... (Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Selon le chef de la direction du CN, Claude Mongeau, le transporteur ferroviaire voit un potentiel à long terme dans sa clientèle installée le long des lignes secondaires dans l'Ouest canadien.

Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (T.CNR) a annoncé jeudi qu'elle dépenserait 500 millions $ dans l'Ouest canadien pour améliorer les lignes secondaires sur lesquelles sont transportés des volumes croissants de produits industriels, de ressources naturelles et de marchandises liées à l'énergie.

Le CN a précisé qu'environ 100 millions $ seraient dépensés cette année dans le nord de l'Alberta, pour s'ajuster à une hausse anticipée des volumes de marchandises dans la région de Peace River. Le programme pluriannuel de dépenses touchera aussi des lignes secondaires en Saskatchewan et au Manitoba.

«Le CN constate le potentiel à long terme de la clientèle située le long des lignes secondaires, dans l'Ouest canadien», a affirmé dans un communiqué le chef de la direction du transporteur, Claude Mongeau.

«Nous voulons assurer à nos clients des services de transport de marchandises efficaces continus qui accroissent leur compétitivité sur les marchés nord-américains et mondiaux, ainsi que veiller à ce que notre infrastructure ferroviaire soit la plus sécuritaire possible.»

Les améliorations comprennent notamment la mise en place de rails plus lourds, de ballast en pierres concassées et de nouvelles traverses.

Le porte-parole du CN Mark Hallman a indiqué que les volumes records de certains types de cargos en provenance de l'Ouest canadien l'an dernier avaient occasionné «une certaine hausse des accidents attribuables à des problèmes de rails sur certaines parties du réseau du CN, incluant le nord de l'Alberta».

«Le programme pluriannuel de dépenses en immobilisations du CN annoncé jeudi pour l'Ouest canadien représente un important investissement à long terme pour des améliorations à la sécurité et la capacité», a indiqué M. Hallman dans un courriel.

«En 2015, le CN prévoit investir environ 2,6 milliards $ dans ses programmes d'immobilisations à travers son réseau nord-américain. De cette somme, environ 1,3 milliard $ est destiné au maintien de la sécurité et de l'intégrité du réseau, particulièrement en ce qui a trait à l'infrastructure des rails. Le montant total des dépenses en immobilisations du CN pour cette année équivaudra à plus de 20 pour cent de ses revenus totaux - ce qui place le CN parmi les acteurs de l'industrie ferroviaire avec les taux d'investissements les plus élevés.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer