Une première femme à la tête de l'OACI

Le siège de l'OACI à Montréal.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le siège de l'OACI à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Pour la première fois, le poste de secrétaire générale de l'organisation onusienne en charge de l'aviation civile sera occupé par une femme.

Originaire de Chine, Fang Liu entamera, à compter du mois d'août, un mandat de trois ans à tête de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Elle succède au Français Raymond Benjamin, qui a accompli deux mandats consécutifs depuis sa nomination, en 2009.

Mme Liu est également la deuxième ressortissante de la région de l'Asie-Pacifique à occuper cette fonction.

Depuis 2007, elle était directrice de l'administration et des services de l'OACI. Auparavant, elle a occupé une multitude de postes au sein de l'Administration de l'aviation civile de la Chine.

Mme Liu a également été pendant quatre ans présidente du Groupe d'experts de l'aviation pour le premier forum régional de Coopération économique Asie-Pacifique.

La nouvelle secrétaire générale de l'OACI parle couramment le chinois et l'anglais, en plus d'avoir une maîtrise adéquate du français.

Elle est titulaire d'un doctorat en droit international et possède également une formation en droit aérien et spatial.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer