Le service de Via Rail perturbé par un blocus

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
NAPANEE, Ontario

Le service de Via Rail sur le circuit liant les villes de Montréal, Ottawa et Toronto reprendra jeudi, après qu'un blocage de la voie ferrée par des membres des Premières Nations eut forcé la société ferroviaire à transférer des passagers dans des autobus pour compléter le trajet entre Ottawa et Toronto, mercredi.

Selon Jacques Gagnon, porte-parole de Via Rail, 26 trains ont été annulés mercredi, une décision qui a touché environ 5000 passagers. Via Rail a dû noliser environ 100 autobus pour déplacer des passagers entre Ottawa et Toronto en raison du blocage, près de Napanee, dans l'est de l'Ontario.

Commentez sur le Blogue-Trotter »»Selon la Police provinciale de l'Ontario, le blocage des rails a commencé vers 21 h 30 mardi soir et s'est terminé paisiblement, tard mercredi après-midi.

La police du CN avait diffusé un ordre d'interruption immédiate de la circulation pour tous les trains dans la région de Kingston, forçant Via Rail à suspendre son service et à recourir à des autocars pour transporter les passagers.

Via Rail avait précisé que le blocus dans la région de Napanee, entre Belleville et Kingston, affectait son service Toronto-Montréal et Toronto-Ottawa dans les deux directions. Les trains entre Ottawa et Montréal roulaient selon l'horaire prévu.

Le blocus s'inscrivait dans le cadre de récentes manifestations dans la région de Belleville menées par un groupe des Premières Nations qui demande une enquête du gouvernement fédéral sur les femmes autochtones disparues et assassinées.

Le chef R. Donald Maracle a déclaré, dans un communiqué publié mercredi, que le Conseil mohawk de Tyendinaga n'était pas impliqué dans ce coup d'éclat.

«Nous soutenons la demande d'une commission d'enquête sur ce dossier, mais nous ne soutenons pas le blocus», a dit M. Maracle.

«Il est malheureux que des gens se sentent forcés de mener une action directe dans une volonté d'attirer l'attention sur ce dossier», a ajouté le chef.

Plus tôt ce mois-ci, des manifestants avaient temporairement bloqué le trafic ferroviaire dans la même région, poussant le CN à décréter un ordre d'interruption immédiate de la circulation, et Via Rail à annuler ses trajets sur la ligne Toronto-Ottawa. La Police provinciale avait procédé à plusieurs arrestations, et trois hommes ont été accusés, dont le militant mohawk Shawn Brant.

M. Gagnon a estimé que le blocus des rails devrait entraîner des «dépenses substantielles» et obliger les employés à travailler de longues heures jusqu'à ce que la situation soit résolue.

Le transporteur ferroviaire prévient ses clients des retards possibles et permet aux voyageurs ayant déjà acheté leurs billets de se faire rembourser s'ils le désirent.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer