Économie: l'agriculture prime sur l'aéronautique, dit Pierre Paradis

Pierre Paradis... (Photo Maxime Picard, archives La Tribune)

Agrandir

Pierre Paradis

Photo Maxime Picard, archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
QUÉBEC

L'agriculture est plus importante pour l'économie du Québec que le secteur aéronautique, a commenté le ministre Pierre Paradis, vendredi, en s'appuyant sur une étude de l'Institut du Québec.

L'industrie agroalimentaire représente près de 10 pour cent du produit intérieur brut (PIB) du Québec, indique l'étude qui trace un portrait détaillé de la contribution de ce secteur d'activité à l'économie québécoise.

Le nombre d'emplois reliés au secteur agricole est passé de 51 200, en 2004, à 55 800, en 2014, une croissance de 9 %. En comparaison, l'aéronautique fournit un emploi à un peu plus de 40 000 personnes au Québec.

En point de presse, le ministre de l'Agriculture a cité avec satisfaction les principaux résultats de l'étude, qui viennent confirmer l'importance du secteur agricole pour l'économie québécoise.

L'étude rendue publique vendredi et intitulée «L'industrie agroalimentaire: un puissant levier de développement économique pour le Québec», a été produite par l'Institut du Québec, en partenariat avec les Hautes Études commerciales (HEC Montréal) et le Conference Board du Canada.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer