Bénéfice net record de 774 millions pour le Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds a aussi réalisé un rendement annuel... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le Fonds a aussi réalisé un rendement annuel de 8,3 %.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Jérôme Roy
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Malgré d'importants changements et des «vents contraires», le Fonds de solidarité de la FTQ a connu des résultats que ses dirigeants ont qualifiés de positifs pour l'exercice financier se terminant le 31 mai 2014.

Le Fonds a réalisé un bénéfice net de 774 millions de dollars, un record, ainsi qu'un rendement annuel de 8,3 % au cours de cette période.

Le Rapport annuel et de développement durable 2014 du Fonds a été rendu public samedi, à l'occasion de son assemblée générale annuelle. L'institution y affiche aussi des investissements de 548 millions dans les entreprises québécoises.

On y apprend également que le Fonds possède un actif net de 10,1 milliards, dont 6,4 milliards réservé aux entreprises québécoises par le biais d'un capital à risque non garanti. Un portefeuille de placement constitue le reste de l'actif.

En février dernier, Robert Parizeau a été nommé à titre de président du conseil d'administration, alors que l'institution annonçait une importante refonte de sa gouvernance à la suite de révélations faites à la Commission Charbonneau.

Le nouveau président et chef de la direction, Gaétan Morin, est quant à lui entré en fonction en juin dernier et selon lui, les résultats démontrent que les Québécois ont gardé confiance envers le Fonds.

«En terme d'émission d'actions, c'est notre troisième meilleure séquence d'émission d'actions, avec 787 millions et effectivement, cela traduit une grande confiance qu'ont nos actionnaires, qu'ont les Québécois, envers le travail que fait le Fond dans le développement économique du Québec», a indiqué M. Morin en entrevue à La Presse Canadienne.

Plusieurs mesures visant à améliorer la gouvernance du Fonds ont été annoncées et mises en place au cours des derniers mois. Entre autres, la présidence du conseil a été confiée à une personne indépendante et un comité de gouvernance et d'éthique a été créé.

«On a modernisé sans casser le modèle d'affaire du Fonds. Le Fonds a été créé il y a plus de 30 ans par la FTQ et la FTQ continue de jouer un grand rôle au sein du Fonds de solidarité (...) et je pense qu'il est important de conserver l'ADN du Fonds de solidarité et c'est ce que nous avons fait, et nous en sommes tous très fier», a affirmé M. Morin.

Par ailleurs, le Fonds de solidarité de la FTQ entend, cet automne, continuer de faire des pressions auprès d'Ottawa concernant l'abolition du crédit d'impôt fédéral.

«On est persuadé que le gouvernement fédéral n'avait pas fait d'étude d'impact sur les conséquences d'une coupure du crédit d'impôt, le gouvernement fédéral n'avait sûrement pas escompté l'appui qu'on aurait», prétend M. Morin.

Il estime donc avoir de bonnes chances d'être entendu, considérant, de plus, l'arrivée d'un nouveau ministre des Finances à Ottawa et l'approche des élections fédérales.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer