Léger recul du nombre de chômeurs en Espagne

La croissance espagnole a connu un coup d'accélérateur... (Photo archives AP)

Agrandir

La croissance espagnole a connu un coup d'accélérateur au deuxième trimestre, avec un plus de 0,6% pour le Produit intérieur brut (PIB), ce qui va conduire le gouvernement conservateur à réviser ses prévisions de croissance pour le pays à la hausse en septembre.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Madrid

Le chômage a poursuivi son repli en Espagne en juillet, alors que la saison touristique bat son plein, avec une baisse de 0,67% sur un mois du nombre de demandeurs d'emploi, a annoncé lundi le ministère de l'Emploi, mais le pays compte toujours 4,42 millions demandeurs d'emploi.

Sur les douze derniers mois, le nombre de chômeurs a diminué de 278 954 personnes.

En données corrigées des variations saisonnières, le nombre de chômeurs a augmenté en revanche de 32.357 personnes, ce qui correspond selon le ministère «à la tendance de la série historique où depuis 2000, le chômage en données corrigées des variations saisonnières a augmenté au mois de juillet, excepté en 2004».

L'Espagne compte deux méthodes de calcul différentes pour le chômage. Le ministère de l'Emploi, qui recense les personnes inscrites comme chômeuses sur les listes du service public pour l'emploi, recensait précisément fin juillet 4 419 860 demandeurs d'emploi.

L'Institut national de la statistique (INE), qui comptabilise celles recherchant activement un emploi, en dénombrait 5,5 millions à fin juin. Le taux de chômage est ainsi repassé au deuxième trimestre sous la barre symbolique des 25%, à 24,7%.

La croissance espagnole a connu un coup d'accélérateur au deuxième trimestre, avec un plus de 0,6% pour le Produit intérieur brut (PIB), ce qui va conduire le gouvernement conservateur à réviser ses prévisions de croissance pour le pays à la hausse en septembre.

Le ministre de l'Économie Luis de Guindos a déjà fait savoir que l'exécutif table sur une croissance proche de 1,5% cette année et de 2%, alors qu'il visait jusqu'alors un plus de 1,2% en 2014 puis de 1,8% en 2015.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer