Club Med: l'activité quasi stable au premier trimestre

Le Club Med souffre en effet d'un taux... (Photo fournie par Club Med)

Agrandir

Le Club Med souffre en effet d'un taux de change défavorable, en particulier de la chute des monnaies de plusieurs pays émergents par rapport à l'euro.

Photo fournie par Club Med

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Le chiffre d'affaires du Club Méditerranée est resté quasi stable au premier trimestre de son exercice décalé 2013/2014 (qui va de novembre 2013 à janvier 2014), freiné par l'impact défavorable des taux de change, alors que le groupe annonce une croissance des réservations pour l'été.

Sur la période, le chiffre d'affaires global du Club Med est ressorti en très légère hausse de 0,1 % à 344 millions d'euros.

Le volume d'activité des Villages, qui intègre l'activité des complexes gérés mais non détenus par le Club Med, est en revanche en légère baisse, de -0,8 %, à 352 millions d'euros, contre 355 millions au premier trimestre 2012/13 (plus de 526 millions de dollars).

À taux de change constant, le volume d'activités des villages est cependant en progression de 3,3 %, faisant grimper le chiffre d'affaires du groupe de 4,3 %. Le Club Med souffre en effet d'un taux de change défavorable, en particulier de la chute des monnaies de plusieurs pays émergents par rapport à l'euro.

Dans le détail par zone, l'Europe-Afrique affiche une baisse de 2 % du volume d'activité, à 227 millions d'euros (-1 % à taux de change constant), un résultat que le groupe explique par une base de comparaison défavorable, lié au calendrier des vacances de la Toussaint, qui étaient «positionnées sur la saison hiver l'année dernière».

C'est en revanche vers l'Asie que le groupe connaît sa plus forte croissance, à 3,7 % (+15,7 % à taux de change constant), soit une activité de 58 millions d'euros, grâce entre autres au nouveau Village ouvert à Guilin, en Chine.

Pour l'hiver, les réservations sont en hausse de 3,1 %, à taux de change constant, avec cependant une nette dégradation en Europe-Afrique, en baisse de 12,1 % sur les 8 dernières semaines

Pour l'été 2014, le groupe annonce en revanche des réservations en hausse par rapport à la même période en 2013 grâce à «une politique active de réservations anticipées».

Le Club Med a par ailleurs ajusté ses capacités pour l'hiver, en hausse de 2,2 % au lieu de 2,4 % annoncé initialement, en repoussant l'ouverture du Village de Belek, en Turquie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer