Immobilier: le mois de tous les records au Canada

« Les ventes résidentielles réalisées à l'échelle nationale... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

« Les ventes résidentielles réalisées à l'échelle nationale ont établi de nouveaux records mensuels au cours des deux derniers mois, même si l'activité dans le Grand Vancouver et le Grand Toronto semble avoir plafonné », a indiqué le président de l'ACI, Cliff Iverson, dans un communiqué.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le marché immobilier canadien a continué de fracasser des records le mois dernier, avec des prix et des ventes en hausse de plus de 10% par rapport à avril 2015.

Selon des données publiées par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI), le nombre de transactions a bondi de 3,1% entre mars et avril, et de 10,3% depuis un an à l'échelle canadienne.

« Les ventes résidentielles réalisées à l'échelle nationale ont établi de nouveaux records mensuels au cours des deux derniers mois, même si l'activité dans le Grand Vancouver et le Grand Toronto semble avoir plafonné », a indiqué le président de l'ACI, Cliff Iverson, dans un communiqué.

Le nombre de transactions est hausse dans les trois quarts des villes du pays, incluant Montréal (+3,2%).

Les prix explosent

La valeur de revente des propriétés, déjà à un sommet, a poursuivi sa folle ascension en avril.

L'Indice des prix des propriétés (IPP) MLS a bondi de 10,3% depuis un an au pays, sa hausse la plus forte depuis mai 2010.

La forte augmentation des prix est toutefois loin d'être répartie de façon égale au plan géographique. Le Grand Vancouver a affiché la progression la plus importante (+25,3% depuis un an), alors que Toronto a enregistré un gain de 12,6%.

À l'autre bout du spectre, Montréal et Ottawa ont affiché des hausses de prix plus modestes de 1,3% et 1,1% respectivement depuis un an.

Le prix moyen réel des propriétés - une façon plus classique de calculer que l'IPP - s'est élevé à 508 097$ en avril au Canada. Cela représente une hausse de 13,1% sur un an.

En excluant les marchés du Grand Vancouver et du Grand Toronto, les deux plus chers du pays, le prix moyen aurait été de 369 222$ au pays, soit une augmentation de 8,7% sur un an, souligne l'ACI.

La forte baisse du nombre de propriétés à vendre explique en partie les fortes hausses observées dans les marchés les plus chauds. « L'inventaire » se situe aujourd'hui à un creux de six ans à l'échelle nationale.

INDICE DES PRIX DES PROPRIÉTÉS - AVRIL 2016

Grand Vancouver: 844 800$ (+25,3%)

Grand Toronto: 614 700$ (+12,6%)

Calgary: 437 600$ (-3,5%)

Ottawa: 333 800$ (+1,1%)

Grand Montréal: 308 300$ (+1,3%)




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer