Le fondateur de Lululemon quitte le conseil d'administration

Le fondateur de Lululemon, Chip Wilson.... (Photo DARRYL DYCK, PC)

Agrandir

Le fondateur de Lululemon, Chip Wilson.

Photo DARRYL DYCK, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Le fondateur du détaillant de vêtements d'exercice Lululemon Athletica (LULU), un personnage haut en couleur qui s'est retrouvé à quelques reprises au centre de controverses, a démissionné du conseil d'administration de la société, affirmant avoir atteint les objectifs qu'il s'était fixés.

Dennis (Chip) Wilson a fondé Lululemon à Vancouver en 1998, après avoir pris un cours de yoga, et en a fait une chaîne internationale comptant plus de 250 magasins.

Cependant, Lululemon a fait l'objet de certaines controverses ces dernières années, notamment quand la chaîne a dû effectuer un important rappel de pantalons noirs Luon parce que leur tissu était parfois transparent.

La chef de la direction de l'entreprise à l'époque, Christine Day, a dû démissionner à la suite de l'incident, et un nouveau chef des produits a été embauché.

M. Wilson avait quitté Lululemon en 2012 pour prendre une année sabbatique en Australie, avant le rappel des pantalons Luon. Il affirme que le conseil lui a demandé de revenir au printemps 2013.

M. Wilson a choqué les consommateurs en affirmant que le problème de transparence des pantalons de certains consommateurs était attribuable au fait que ceux-ci achetaient des vêtements de trop petite taille pour eux. Il a ensuite démissionné du poste de président, mais est demeuré membre du conseil.

Depuis son retour au conseil en 2013, M. Wilson ne s'entendait pas bien avec tous les autres membres. Il a notamment tenté l'an dernier de faire expulser deux administrateurs, faisant valoir qu'ils ne se préoccupaient pas assez de l'innovation des produits. Sa manoeuvre n'a cependant pas réussi.

M. Wilson affirme qu'il aura maintenant plus de temps pour travailler avec son épouse et son fils sur leur nouvelle entreprise, la société de vêtements de cachemire lavables à la machine Kit & Ace, qui compte cinq magasins au Canada et deux autres aux États-Unis.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer