Baisse attendue des inscriptions hebdomadaires au chômage aux É.-U.

Le département du Travail a recensé le dépôt de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le département du Travail a recensé le dépôt de 297 000 demandes d'allocations chômage pendant la semaine close le 29 novembre.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis sont repassées sous la barre des 300 000 comme s'y attendaient les analystes, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Le ministère a recensé le dépôt de 297 000 demandes d'allocations chômage en données corrigées des variations saisonnières pendant la semaine close le 29 novembre, soit une baisse de 5,4% par rapport aux 314 000 demandes de la semaine précédente (chiffre révisé en hausse de 1000).

Ce recul de 17 000 demandes représente la plus forte baisse en sept semaines.

Les analystes, dans leur prévision médiane, s'attendaient à 295 000 demandes.

Le ministère n'a pas mentionné de facteur particulier pour expliquer ces inscriptions aux allocations chômage en retrait.

La moyenne sur quatre semaines s'est établie à 299 000, ce qui représente une hausse de 4750 (+1,6%) par rapport à la moyenne de la semaine précédente.

Il y a un an la même semaine, les nouvelles inscriptions au chômage étaient de 317 000. Elles sont donc en recul de 6,3%.

Le gouvernement publie vendredi les chiffres officiels du chômage pour novembre. Les analystes s'attendent à un taux de chômage inchangé à 5,8% avec 230 000 nouvelles embauches.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer