Les ventes de maisons neuves aux États-Unis déçoivent en septembre

Le nombre de transactions s'est élevé en septembre... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Le nombre de transactions s'est élevé en septembre à 467 000 en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes tablaient sur 485 000 transactions.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les ventes de maisons neuves aux États-Unis ont déçu les prévisions des analystes en septembre, mais elles restent à un plus haut en six ans même si le chiffre d'août a été nettement révisé en baisse, selon le département du Commerce vendredi.

Le nombre de transactions s'est élevé en septembre à 467 000 en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes tablaient sur 485 000 transactions.

Cela représente toutefois une hausse de 0,2 % par rapport à août dont le chiffre, initialement estimé à 504 000, a été révisé en baisse de 38 000 à 466 000. L'estimation de juillet a également été révisée en baisse de 23 000 à 404 000.

À 467 000 en septembre, les ventes de logements neufs demeurent néanmoins à leur plus haut niveau depuis juillet 2008, il y a six ans au début de la crise immobilière.

Les ventes de maisons neuves sont traditionnellement une donnée sujette à de fortes révisions.

Sur un an, ces transactions immobilières sont en augmentation de 17 %.

Le prix médian des maisons neuves a reculé de 9,7 % tombant à 259 000 dollars. Le prix moyen est aussi en recul, lâchant 10,3 % à 313 200 dollars, mais il avait atteint un record historique le mois d'avant.

Au rythme des ventes observé en septembre, il faudrait 5,3 mois, comme en août, pour épuiser les stocks.

L'autre segment du marché constitué des ventes de logements anciens, largement plus nombreuses, se situait toujours en retrait sur un an (-1,7 %) en septembre, selon les chiffres publiés mardi par l'Association nationale des agents immobiliers (NAR). Pour le seul mois de septembre, ces reventes de logements ont affiché une progression meilleure que prévu (+2,4 %) en données corrigées des variations saisonnières.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer