Wal-Mart supprime l'assurance santé pour ses salariés à temps partiel

Le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (WMT) a... (Photo AJAY VERMA, Reuters)

Agrandir

Photo AJAY VERMA, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (WMT) a annoncé mardi qu'il supprimait l'assurance santé qu'il offrait jusqu'ici à ses employés américains travaillant moins de 30 heures par semaine.

Ces derniers vont devoir souscrire une assurance privée, dont les prix sont souvent prohibitifs dans un pays où les frais médicaux sont très chers.

La mesure, qui sera effective au 1er janvier, va affecter 2% des 1,3 million d'employés travaillant dans ses magasins aux États-Unis, soit un peu plus de 26 000 salariés.

Cette décision est due à une hausse constante des coûts liés aux dépenses de santé depuis la mise en place de la réforme santé baptisée «Obamacare», explique le distributeur dans un message sur son blogue interne.

La réforme de la santé oblige les entreprises employant au moins 50 personnes à offrir la couverture santé aux employés travaillant au moins 30 heures par semaine. Les entreprises récalcitrantes s'exposent à de lourdes amendes.

«Nous ne prenons pas ces décisions à la légère», insiste Sally Welborn, une des responsables du groupe sur le blogue.

Le distributeur dit s'aligner sur ses rivaux Target, Home Depot, Walgreen ou encore Trader's Joe qui ont pris des décisions similaires récemment.

Wal-Mart va également augmenter de façon importante les cotisations d'assurance santé pour ses autres employés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer