Fed: expansion de l'activité économique dans toutes les régions

Les douze régions des États-Unis couvertes par la Réserve fédérale américaine... (PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les douze régions des États-Unis couvertes par la Réserve fédérale américaine ont enregistré une expansion de l'activité économique, indique mercredi le Livre Beige de la Fed.

Sept régions enregistrent une croissance «modérée» tandis que cinq font état d'une expansion «modeste», selon ce rapport qui couvre une période de 6 semaines avant le 23 mai. Si la consommation s'est bien tenue, l'activité du marché immobilier résidentiel reste «mitigée», ajoute le rapport qui paraît deux semaines avant la prochaine réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) les 17 et 18 juin.

Lors de sa précédente édition, le Livre beige avait signalé que deux régions (Cleveland et Saint Louis) avaient accusé un déclin de l'activité.

Les conditions du marché de l'emploi «se sont généralement améliorées», plusieurs régions continuant de signaler des difficultés à pourvoir des postes hautement qualifiés.

Les hausses de salaire sont contenues même si des régions comme San Francisco, New York ou Philadelphie et Dallas notent quelques augmentations concentrées dans les secteurs hautement qualifiés des technologies de l'information, de l'ingénierie et des services professionnels.

Les dépenses de consommation ont progressé dans presque toutes les régions, portées notamment par «des ventes robustes de voitures neuves» et par un secteur du tourisme en modeste croissance, dit ce rapport réalisé à partir d'informations glanées sur le terrain par les banques régionales du système de la Réserve fédérale.

Plusieurs régions ont remarqué une demande «particulièrement forte» pour des prêts automobiles comme à Cleveland, Atlanta, Chicago, Dallas et San Francisco.

L'activité du secteur des services a également progressé de même que celle du secteur manufacturier, où l'expansion s'est accélérée depuis le dernier rapport.

Rare point plus sombre du tableau, le marché immobilier semble bridé par un manque de stocks. Les ventes de logements ont progressé modestement dans les régions de Cleveland, Richmond, Atlanta, Chicago et Dallas mais ont ralenti à Philadelphie, Saint Louis, Minneapolis et San Francisco.

Dans ce contexte de rareté des offres, les prix des maisons ont continué d'augmenter. Du côté de la construction de logements, plusieurs régions déjà citées signalent aussi un ralentissement.

L'activité des prêts immobiliers a également été mitigée, des régions comme Chicago, Kansas City et Dallas enregistrant davantage de demandes tandis que Cleveland, Richmond et New York ont noté une baisse des prêts et qu'Atlanta et San Francisco sont restés stables.

Le secteur agricole a souffert dans plusieurs régions, note encore le rapport signalant des conditions de sécheresse en Californie, en Arizona et dans le Texas, voire dans l'Iowa. A l'opposé, des pluies trop abondantes ont retardé les semis vers Atlanta et Minneapolis.

La production énergétique a «fortement» progressé dans les champs pétroliers du Texas ainsi que celle de gaz naturel dans les districts de Richmond et d'Atlanta.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer