Suncor devient majoritaire dans Syncrude

Les installations de traitement des sables bitumineux de... (PHOTO TODD KOROL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Les installations de traitement des sables bitumineux de Suncor, près de Fort McMurray, en Alberta.

PHOTO TODD KOROL, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Suncor a acquis 5 % dans Syncrude pour 937 millions de dollars canadiens et devient majoritaire dans ce consortium dont le principal actif est le plus gros gisement de sables bitumineux de l'Alberta, a annoncé mercredi la pétrolière canadienne.

Depuis son offre publique d'achat de 3,2 milliards de dollars canadiens en début d'année sur Canadian Oil Sands, le groupe Suncor possédait 49 % de Syncrude. Il en détient 54 % après l'acquisition de la part détenue par Murphy Oil.

Les minoritaires au sein du consortium sont les pétroliers chinois Sinopec et Nexens, filiale du géant pétrolier étatique CNOOC, et le japonais Mocal Energy.

Cette prise de contrôle s'inscrit dans la stratégie du pétrolier canadien d'augmenter ses capacités de production qui, ajouté à l'achat de Canadian Oil Sands, vont être gonflées « de 17 500 barils par jour (b/j) de brut synthétique non sulfureux de grande qualité », indiqué Steve Williams, PDG de Suncor, dans un communiqué.

« Cette augmentation vient renforcer encore davantage notre position à mesure que les prix du pétrole se redresseront », a-t-il ajouté.

Avec les 54 % dans Syncrude et la mise en service des gisements de Fort Hills, toujours dans la province albertaine, et celui d'Hebron (Terre-Neuve-et-Labrador) avant la fin 2017, Suncor prévoit d'ici 2019 une production augmentée de 40 % par rapport à celle réalisée l'an dernier, « pour atteindre 800 000 b/j ».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer