Cenovus Energy supprime 440 emplois

Brian Ferguson, PDG de Cenovus Energy... (Photo Larry MacDougal, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Brian Ferguson, PDG de Cenovus Energy

Photo Larry MacDougal, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

Cenovus Energy a annoncé vendredi avoir commencé à mettre à pied 440 employés, une décision que le spécialiste des sables pétrolifères a attribué à la faiblesse des cours du pétrole.

Selon le porte-parole Brett Harris, Cenovus a déjà supprimé 190 postes, essentiellement des travailleurs contractuels, tandis que 250 autres personnes seront invitées à quitter l'entreprise à son siège social de Calgary et dans ses activités sur le terrain au cours des prochaines semaines.

La société avait indiqué en février qu'elle tenterait de réduire ses dépenses d'exploitation et d'administration de 200 millions $ cette année, notamment à l'aide de mises à pied ainsi que diminutions de rémunération en espèces pour ses cinq plus hauts dirigeants.

À l'époque, Cenovus avait réduit ses dépenses en immobilisations d'un nouveau 200 à 300 millions $, en plus d'abaisser son dividende de 69 pour cent, tout en dévoilant une perte nette de 641 millions $ pour son quatrième trimestre.

En comptant les nouvelles réductions de main-d'oeuvre, Cenovus aura mis à pied 1600 employés depuis la fin de 2014, ce qui aura réduit de 31 % la taille de son effectif, à 3600 employés.

L'Association canadienne des producteurs pétroliers estime que plus de 41 000 emplois directs ont été éliminés dans le secteur de l'énergie, en plus de plusieurs autres emplois indirects.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer