L'or soutenu par des inquiétudes sur la Grèce

Le cours de l'or a atteint mardi son... (Photo Yuya Shino, Reuters)

Agrandir

Le cours de l'or a atteint mardi son plus haut niveau depuis le 16 décembre, à 1223,27 dollars l'once.

Photo Yuya Shino, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline VARIN
Agence France-Presse
Londres

L'or a rebondi cette semaine, prisé pour sa valeur refuge à cause d'incertitudes sur la situation politique en Grèce, et soutenu vendredi par un affaiblissement du dollar malgré de bons chiffres de l'emploi américain.

Le cours de l'or a atteint mardi son plus haut niveau depuis le 16 décembre, à 1223,27 dollars l'once, porté par les inquiétudes sur la situation politique et économique en Grèce.

L'annonce de législatives anticipées à la fin du mois avec la perspective de l'arrivée au pouvoir du parti de gauche radicale Syriza, couplée aux spéculations sur une sortie du pays de la zone euro venues d'Allemagne, ont inquiété les investisseurs cette semaine.

«L'or a commencé l'année 2015 sur une bonne note, par rapport à l'éventail des matières premières, et notamment au cuivre qui est tombé à son plus bas niveau depuis la mi-2010 cette semaine et au pétrole qui a atteint de nouveaux plus pas en (plus de) cinq ans», ont noté les analystes d'Unicredit.

De son côté, la publication du taux de chômage aux États-Unis vendredi n'a pas eu beaucoup d'effet sur les cours du métal jaune vendredi, selon les analystes de Capital Economics.

Le recul du taux de chômage aux États-Unis s'est accéléré en décembre, avec de robustes créations d'emplois qui font de l'année 2014 la meilleure depuis 15 ans en termes de nouvelles embauches.

Des telles annonces sur l'économie américaine sont pourtant de nature à renforcer la confiance dans le billet vert et peuvent lester les cours de l'or en rendant le métal jaune plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Mais le dollar n'a pas progressé que brièvement après la publication de l'indicateur, soutenant ainsi le métal jaune selon plusieurs analystes.

L'or a entraîné l'argent dans son sillage, le métal gris ayant grimpé mardi son plus haut niveau depuis la mi-décembre à 16,73 dollars l'once.

La demande pour ce métal semble par ailleurs robuste, d'après les analystes d'Unicredit. «Les importations vers l'Inde ont augmenté à 1200 tonnes par mois en octobre et novembre, contre 473 tonnes en moyenne de janvier à septembre,» ont-ils noté.

Le cours du platine a atteint lundi son plus haut niveau depuis le 16 décembre, à 1228,90 dollars l'once, aidé par l'appétit des investisseurs pour les métaux précieux. Le palladium a quant à lui connu une semaine stable.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer